Actualité Brève

Les cabines du nouveau Boeing 787 El Al : 100% Recaro !

Publié par Tyler Birth

La compagnie El Al amorce ces jours-ci le renouvellement de sa flotte. Cette flotte est historiquement constituée de Boeing, mais avec des appareils vieillissants à l’image de ses B747 et B777 les plus anciens.

Dans le but de relancer ses opérations « long-courrier » à l’aide d’avions neufs, El Al a logiquement fait appel à l’avionneur américain et son best-seller du moment : le 787 Dreamliner.

Au niveau des cabines, la compagnie israélienne a fait confiance à l’industriel allemand Recaro. C’est en effet ce dernier qui a été retenu pour l’ensemble des trois cabines qui constitueront l’intérieur du Dreamliner.

En Business.

C’est le siège CL6710 qui équipera la nouvelle Business d’El Al.

Contrairement à ce qui a pu être annoncé dans certaines publications de nos confrères – et bien que ce siège ressemble beaucoup à l’Optima du concurrent Zodiac Aerospace -, c’est bien un siège Recaro dont il s’agit.

La configuration est logiquement implantée en 1 – 2 – 1. La présence de coffres à bagages est quelque peu superflue et incohérente avec ce type de cabine aérée.

Côté siège, le CL6710 semble offrir des rangements plutôt généreux. Les finitions d’El Al sont assez jolies avec cette impression boisée et ces couleurs chaudes.

En Premium.

C’est le siège PL3530 qui sera installé en Premium Economy.

On retrouve déjà ce siège chez Air Canada notamment. Il est logique de le trouver ici en configuration 2 – 3 – 2. Ce siège a la mérite fondamental de pouvoir s’incliner réellement. Un atout qu’il faut mettre en avant par rapport aux sièges coques bien moins confortables.

La taille des IFE semble généreuse, mais l’espace en longueur entre les sièges est plutôt réduit.

En Economy.

On y retrouve donc encore un siège Recaro : le CL3710.

Là aussi le 3 – 3 – 3 est logique bien que peu apprécié car relativement étroit, surtout que l’espace en longueur entre les sièges devrait être de seulement 31 pouces.

Côté divertissement à bord, la compagnie israélienne a fait le choix logique de la modernité en encourageant le BYOD puisqu’il sera possible de brancher ses appareils sur les prises USB des sièges.

Pour les passagers qui préfèrent le divertissement fourni par la compagnie, il est possible de profiter là aussi de larges écrans.

Conclusion.

La compagnie El Al frappe un grand coup puisqu’elle décide de faire confiance à un seul fabriquant de sièges, d’autant plus avec un siège nouveau en Business – bien que déjà présenté lors de différents salons aéronautiques ces dernières années.

Sans doute la compagnie israélienne aura-t-elle été aidée dans son choix par la lenteur productiviste de ses concurrents européens …

Dernier point : la First ne semble plus faire partie des plans d’El Al pour l’avenir. Celle-ci est présente à bord de ses B747 et B777, mais absente des 787.

Il semble que la compagnie suive la logique de bon nombre d’autres opérateurs en améliorant fortement son produit Business qui à diminuer voir supprimer à terme son ultime classe de voyage.

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire