Le 12 mai 2021, Corsair intégrait à sa flotte son deuxième Airbus A330neo. L’équipe dirigeante de la compagnie aérienne française, accompagnée de principaux actionnaires, avait convié une poignée de journalistes triés sur le volet à assister à la livraison de ce nouvel avion de dernière génération. The Travelers Club était convié par Corsair et Airbus à cet événement majeur marquant la mutation de la compagnie aérienne tricolore.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

À bord de l’Airbus A330neo de Corsair.

Corsair vient de prendre possession de l’Airbus A330neo immatriculé F-HSKA (MSN1986) en leasing chez Avolon. L’appareil est situé à son point de stationnement au centre de livraison de l’avionneur européen.

Au sol, on profite des superbes vues offertes par ce nouvel avion.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

La livrée de Corsair est superbe sur l’Airbus A330neo. Les fins observateurs constateront que le mot « international » a été retiré de la livrée sur ce deuxième appareil remotorisé.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

L’envergure de l’Airbus A330neo est de 64 mètres.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Nous l’avons vu, les moteurs Trent 7000 de Rolls-Royce permettent à l’Airbus A330neo et aux compagnies opératrices d’assurer une réduction du niveau sonore et de la consommation en carburant (environ 25% de moins selon les données du constructeur) tout en réduisant considérablement les émissions carbones.  Ainsi, ce sont 94 000 tonnes de CO2 qui seront économisées chaque année et par avion – soit environ 280 000 kg de CO2 par siège.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Depuis le balcon du delivery center d’Airbus, on aperçoit pleinement l’avion.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

La longueur de l’Airbus A330-900 approche les 64 mètres.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

On reconnait l’avion à son célèbre « masque noir » au niveau des hublots de cockpit, dévoilé par Airbus dès l’A350-900.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

L’appareil est équipé du wifi à bord.

Corsair a choisi SITA FOR AIRCRAFT pour déployer la connectivité haut débit par satellite (Inmarsat GX Aviation) sur l’ensemble de sa sous flotte d’avions remotorisés. On aperçoit aisément la bulle wifi sur l’A330neo.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

La passerelle est raccordée à la porte 1 gauche afin de permettre aux heureux élus d’embarquer. Plus d’une année s’est écoulée depuis notre dernière venue à Toulouse pour une livraison d’avion en raison de la situation sanitaire internationale.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Le traditionnel boarding pass d’Airbus. Nous obtenons le siège 4K (en Business) sur ce court vol à destination de Paris Orly.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Quelques mètres nous séparent de la découverte des cabines !

Porte 1 gauche.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

 L’Airbus A330neo peut accueillir à son bord jusqu’à 352 passagers répartis en 3 classes de voyage :

  • 20 en Business
  • 21 en Premium Economy
  • 311 en Economy

Pour mémoire, en cabine Economy33 sièges ont un pitch amélioré permettant ainsi de les commercialisé comme un produit Economy +.

Crédit : Corsair

La cabine Business partage l’espace entre les portes 1 et 2 avec la cabine Premium Economy.

C’est Stelia Aerospace et son siège Opal qui ont été retenus pour équiper la classe Affaires de l’Airbus A330neo de Corsair.

On retrouve une cabine configurée en quinconce en 1 21 (soit en 4 de front) permettant d’offrir un accès direct à l’allée pour chaque passagers.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Les sièges latéraux alternent entre proximité avec l’allée ou le hublot.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Au centre de l’appareil, il est soit possible de voyager à deux …

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

… ou séparément.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Pour les voyageurs installés sur un duo de sièges centraux, une cloison retractable est prévue pour permettre une séparation.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Dès l’embarquement, et indépendamment de la spécificité du vol, une trousse de confort Corsair et un kit sanitaire sont disposés sur la console latérale.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Par ailleurs, la cabine est armée : oreiller et duvet.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Les commandes du siège sont tactiles.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Au niveau de la tablette latérale, on retrouve la télécommande de l’IFE (RAVE Centric signé Safran Passenger Innovations), un casque anti-bruit de belle facture brandé Corsair, une liseuse individuelle et une vide-poches.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Les finitions (y compris au rang 1), les personnalisations, les harmonies de la cabine et les détails sont superbes !

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

La Premium Economy est également de belle composition.

Configurée en 7 de front (232), la cabine offre une belle impression d’espace avec ses 21 sièges.

C’est Safran Seats et son Z535 qui ont été sélectionnés pour équiper cette nouvelle Premium Economy. Le pitch dans cette cabine intermédiaire est de 97 centimètres !

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Enfin, les 311 sièges en cabine Economy dont 33 Economy + (avec un pitch légèrement amélioré : 79 iso 86 centimètres) sont également conçus par Safran Seats.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

C’est le modèle Z400 qui a été installé à bord.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Retour en Business pour ce court vol vers Paris Orly.

Nous repoussons …

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

… tandis que les démonstrations de sécurité sont diffusées sur les IFE individuel. La safety video présente encore les Boeing 747 de Corsair.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Nous nous apprêtons à décoller et à quitter Toulouse.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Le vol est très court (à peine une heure) : trop court pour découvrir la position full flat du siège ou le chargement de l’IFE. Néanmoins, à compter du mois de septembre 2021, Corsair offrira une sélection de 100 films à ses voyageurs. Ainsi, jusqu’à l’arrivée à Orly, seul la géovision sera activée sur mon IFE. Celle-ci est propulsée par FlightPath3D, d’excellente qualité.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

On profite en revanche du vol pour découvrir la connectivité à bord.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Le wifi est de qualité, et les packs sont nombreux afin de permettre à tous de trouver la formule qui convient.

Le service débute très rapidement par un équipage très prévenant, souriant et heureux d’être là !

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Champagne et vin rouge (un excellent Saumur Champigny) sont de rigueur. Le refill sera constant ! Les breuvages seront servis dans des verres en verre.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

La tablette se tire vers l’avant et la nappe est dressée.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

La prestation solide est quant à elle surprenante de perfection eu égard à la durée très réduite du vol : navette au saumon, toast au foie gras, bouchée à la tomate, toast au jambon de parme, brochettes terre et mer et mignardises sucrées.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

L’heure est déjà à l’approche sur Paris.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Nous nous posons sur la plateforme aéroportuaire de Paris Orly, terre de Corsair.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Nous quittons l’appareil après ce court vol …

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

… afin de rejoindre une navette nous permettant de quitter rapidement la zone airside puisque nous sommes en provenance d’un vol domestique.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Conclusion.

Le vol entre Toulouse et Paris est malheureusement trop court pour découvrir pleinement les spécificités de cet appareil de dernière génération et profiter pleinement de l’offre globale de Corsair.

Néanmoins, l’Airbus A330neo de la compagnie aérienne tricolore lui permet d’entamer la reconquête d’un marché où elle entend s’imposer comme leader aux côtés d’Air France, Air Austral ou Air Caraïbes.

Bon vent ! 😉

Tyler.

 

Reportage réalisé avec la participation de Corsair et Airbus.

x
BoardingArea