Après la livraison d’un premier exemplaire le 31 mars 2021, Corsair a reçu hier un deuxième Airbus A330neo, prêt à intégrer une flotte désormais en pleine mutation. Pour mémoire, la compagnie aérienne tricolore est la seconde opératrice française de l’appareil remotorisé d’Airbus après Aircalin. Corsair entend bien recevoir dès cet été un troisième avion avant d’atteindre, à l’horizon 2022, une sous-flotte de 5 appareils de dernière génération.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Nouveaux avions, nouvelle dynamique.

Quel succès pour Corsair !

En effet, la compagnie aérienne française qui, il y a quelques mois encore, vivait des heures sombres, a réussi le superbe exploit de recevoir non pas un mais deux avions de dernière génération en plein coeur d’une période incertaine, troublée par une pandémie tenace qui a boulversé nos habitudes de voyage.

Ainsi, les dirigeants de Corsair, ses vaillants (nouveaux) actionnaires et une poignée de journalistes triés sur le volet, ont eu le plaisir de renouer avec la vie d’avant en assistant hier à la livraison du deuxième Airbus A330neo de la compagnie aérienne – le premier ayant été intégré en mars 2021.

Corsair vient donc de prendre possession de l’appareil immatriculé F-HSKA (MSN1986) pris en leasing chez Avolon.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Difficile donc pour Pascal de Izaguirre, le Président-directeur général de Corsair, et ses équipes de masquer la fierté de cette nouvelle livraison. En effet, la compagnie aérienne française sera, avant l’été prochain, à la tête d’une flotte moderne de 5 ans d’âge, composée de 9 appareils dont 5 Airbus A330neo.

« En seulement trois mois, Corsair aura intégré trois nouveaux A330neo, signe de notre confiance dans le transport aérien et l’avenir de Corsair. L’arrivée de ce deuxième avion montre la volonté de Corsair à être prêt pour la reprise et privilégier le confort des voyageurs, tout en s’engageant avec détermination en faveur de la transition énergétique du secteur. » – Pascal de Izaguirre, Président-directeur général de Corsair.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Ce sont justement ces avions de dernière génération qui vont permettre à Corsair d’opérer sa mutation et de se repositionner comme acteur incontournable du transport aérien tricolore, notamment vers la France d’outre-mer.

Les moteurs Trent 7000 de Rolls-Royce permettent à l’Airbus A330neo et aux compagnies opératrices d’assurer une réduction du niveau sonore et de la consommation en carburant (environ 25% de moins selon les données du constructeur) tout en réduisant considérablement les émissions carbones.  Ainsi, ce sont 94 000 tonnes de CO2 qui seront économisées chaque année et par avion – soit environ 280 000 kg de CO2 par siège.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

À noter également que Corsair est la compagnie de lancement de cette version de l’Airbus A330neo dont le poids maximal au décollage (MTOW) a été portée à 251 tonnes par l’avionneur européen. La modification a permis à Airbus d’augmenter la portée de 1 200 kilomètres par rapport à la version de 242 tonnes, afin d’atteindre jusqu’à 13 400 kilomètres : un rayon d’action parfaitement adapté au réseau de la compagnie aérienne, et en particulier à sa desserte de l’océan Indien (ce que l’Airbus A330ceo n’est pas en mesure de faire en pleine charge passager et fret).

À bord, Corsair a revu intégralement son offre globale en confiant à Stelia Aerospace et à Safran Seats le soin d’équiper ses cabines (respectivement Business et Premium Economy / Economy).

Ainsi, l’Airbus A330neo peut accueillir à son bord jusqu’à 352 passagers répartis en 3 classes de voyage :

  • 20 en Business
  • 21 en Premium Economy
  • 311 en Economy

Pour mémoire, en cabine Economy, 33 sièges ont un pitch amélioré permettant ainsi de les commercialisé comme un produit Economy +.

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club – Do not use without our consent

Nous aurons l’occasion de vous présenter l’ensemble des cabines de voyage à l’occasion d’un reportage dédié au vol de livraison entre Toulouse et l’aéroport d’Orly, la base de Corsair à Paris.

Conclusion.

Corsair transporte 1,2 million de passagers par an vers les Caraïbes (Guadeloupe et Martinique), l’océan Indien (La Réunion, l’île Maurice, Mayotte), l’Afrique (Côte d’Ivoire) et le Canada (Montréal). À compter du 21 juin 2021, elle reliera également Lyon et Marseille à La Réunion et Mayotte.

L’arrivée de ces appareils de dernière génération permettront à Corsair d’assurer sa mutation en repositionnant notamment son offre globale tout en s’imposant comme acteur majeur du transport aérien vers l’outre-mer aux côtés d’Air France, Air Caraïbes et Air Austral.

Tyler.

 

Reportage réalisé avec la participation de Corsair et Airbus.

x
BoardingArea