Actualité Brève

ANA présente ses aménagements en cabines à bord de l’Airbus A380 !

Publié par Tyler Birth

Nous l’apprenions l’année dernière, la compagnie aérienne japonaise ANA deviendra à l’horizon 2019 la nouvelle opératrice de l’Airbus A380 reprenant en partie la commande de sa consoeur japonaise Skymark. Ce sont ainsi trois Super Jumbo qui viendront grossir les rangs de All Nippon Airways à partir du printemps 2019.

 

De l’extérieur …

ANA avait déjà dévoilé la livrée de l’un des Airbus A380 retenue à la suite d’un concours de design en 2017. On voyait apparaître sur celle-ci une tortue. Il faut savoir qu’au Japon, la tortue est symbole de chance et de longévité. La tortue est considérée comme un animal de bon augure censé apporter 10 000 ans de bonheur.

C’est du moins ce que nous souhaitons à ANA ! 😉

Mais si le fait de proposer une livrée spéciale est toujours très intéressant (notamment pour les spotters du monde entier … quoi que là, pour le monde entier, c’est fichu !), nous ne pensions pas qu’ANA déploierait une livrée différente pour chacun de ses trois appareils. Mais c’était sans compter sur l’effort que la compagnie aérienne japonaise livre pour se différencier.

Souvenez vous des avions Star Wars !

Crédit : Star Wars

Aujourd’hui, la compagnie aérienne japonaise a révélé la livrée des trois Airbus A380 qu’elle entend recevoir.

Il s’agit d’une série de livrées appelées Flying Honu.

Pour mémoire, ANA prévoit d’opérer son Super Jumbo exclusivement entre Tokyo et Hawaï. On ne doute pas de la fréquentation vers l’archipel d’Hawaï mais il va falloir les remplir !

All Nippon Airways créé trois personnages :

  • Lani, qui signifie Ciel en Hawaïen
  • Kai, qui signifie Océan en Hawaïen
  • Ka La, qui signifie le Coucher de Soleil en Hawaïen

La couleur des trois personnages – des trois tortues donc – est en rapport avec leurs significations.

C’est bien Lani qui rejoindra la flotte d’ANA dans quelques mois.

… à l’intérieur.

À bord, ANA prévoit de configurer son très gros porteur en 4 classes de voyage. Les voyageurs pourront ainsi choisir de s’envoler :

  • en First
  • en Business
  • en Premium Economy 
  • ou en Economy

En tout, ce sont 520 sièges qui seront offerts à la vente. Ils seront répartis comme suit :

  • 8 en First
  • 56 en Business
  • 73 en Premium Economy
  • 383 en Economy

Le pont supérieur sera l’apanage des classes Premium (First, Business, Premium Economy) tandis que le pont principal sera exclusivement dédié à la classe Economy.

La First sera configurée en 1 – 2 – 1 et offrira 8 suites privatives à la vente.

Point de révolutions fondamentales quant au siège (malheureusement !) si ce n’est un design plus épuré, plus récent. Par ailleurs, rappelons que c’est la première fois qu’une compagnie aérienne enverra un véritable produit de Première classe vers Hawaï (exception faite donc des Domestic First américaines).

La taille de 32 pouces de l’écran est appréciable !

La révolution ne se fera pas non plus en Business ou en Premium Economy, configurée pour la première en 1 – 2 – 1 et en 2 – 3 – 2 pour la seconde. On retrouvera des sièges sensiblement identiques à ceux du reste de la flotte, avec cependant quelques mises à jour.

Business Dreamliner – ANA – Crédit : The Travelers Club / Tyler Birth

Premium Economy Dreamliner – ANA – Crédit : The Travelers Club / Tyler Birth

Premium Economy Dreamliner – ANA – Crédit : The Travelers Club / Tyler Birth

Caractéristiques.

La seule vraie nouveauté est l’introduction en classe Economy de ANA COUCHii.

Celle-ci sera située à l’arrière de la vaste cabine Economy au pont principal. En effet, plusieurs sièges pourront se transformer en couchette de 3 à 4 sièges.

Une tarification différenciée sera appliquée sur ce nouveau produit.

En effet, Tokyo est séparée de Hawaï par un peu moins de 4 000 miles … soit 8 bonnes heures de vol ! 😉

Copyright © 1996-2018 Karl L. Swartz. All rights reserved.

Conclusion.

Si le produit proposé par ANA à ses clients est souvent salué, l’offre globale de la compagnie nippone ne me laisse pas rêveur.

Très peu d’innovation à bord pour ces Airbus A380 que la compagnie s’apprête à recevoir, probablement en raison de la qualité des classes de voyage déjà existantes.

Construire une histoire autour d’un avion : en voilà un beau projet. D’autant plus que celle-ci est cohérente : la tortue pour le Japon, la couleur pour la destination. Néanmoins ces livrées spéciales surprennent par autant de spécificité.

Mieux vaut être certain de ses objectifs ! 😉

Tyler.

(Tip : KNaviation)

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

1 Commentaire

Publier un Commentaire

x