Évitons les discussions politiques et ne revenons pas sur les lenteurs européennes des campagnes nationales de vaccination. Si les pays européens, à l’instar de la France ou de l’Allemagne, tardent à obtenir les doses suffisantes pour vacciner les populations contre le coronavirus, d’autres pays, eux, pourraient disposer de quantités suffisantes pour nous épauler. C’est dans ces circonstances que Lufthansa est entrée en discussion avec la Russie pour offrir des solutions alternatives.

Crédit : Lufthansa

Le package « vols + vaccins » de Lufthansa.

Initialement, l’information a été révélée par le média Intellinews : la compagnie aérienne allemande pourrait, en accord avec les autorités russes, créer un lounge aéroportuaire (surnommé Corona First class Lounge) dédié à la vaccination à Moscou.

Sur le papier, l’idée paraît, de prime abord, loufoque.

En effet, ce tourisme vaccinal, pensé conjointement par Lufthansa et le Ministère des Affaires Étrangères de Russie offrirait la possibilité à « de riches allemands », nous apprend-on, d’acquérir des packages « vols + vaccins » afin de se faire immuniser à Moscou par le vaccin russe Sputnik V.

Ainsi :

  • une rotation régulière entre l’aéroport international de Francfort et l’aéroport international Domodedovo de Moscou pourrait être créée afin de permettre, dans un premier temps, la commercialisation de ces packages. Ensuite, d’autre rotation depuis Vienne (opérées par Austrian) et Zurich (opérées par SWISS) pourraient voir le jour.
  • le package serait facturé aux alentours de 1 000 EUR et comprendrait deux billets aller – retour (nécessaires pour les deux doses du vaccin russe) ainsi que les deux doses vaccinales. L’histoire ne nous dit pas si le voyage peut être upgradé en Business et si oui à quel prix ! 😉
  • l’accord avec les autorités russes ne permettra pas aux passagers d’entrer sur le territoire russe. Ils seront vaccinés dans une zone réservée de l’aéroport (d’où l’appellation de salon), y resteront quelques heures pour observation, avant de prendre leur vol retour vers l’Allemagne.

Pour l’heure, le projet n’a pas reçu l’approbation officielle de la Russie. Il n’est pas non plus fait état d’un quelconque positionnement des autorités allemandes (ont-elles seulement leur mot à dire sur la question ?) sur le sujet.

Quoi qu’il en soit, que l’on soit pour ou contre le vaccin russe (qui semble toutefois être aussi efficace que celui de ses petits camarades), le projet mené par la compagnie aérienne est pour le moins … atypique !

Crédit : AirlineGeeks – William Derrickson

Et vous, seriez-vous prêts à faire un aller – retour vers la Russie moyennant finances pour vous faire vacciner ?

Tyler.

(HT : OMAAT)

x
BoardingArea