Son visage ne vous dit peut être rien. Pourtant il s’agit du nouveau Gouverneur de Californie, en poste depuis cette année, qui est à l’origine d’une nouvelle loi portant sur les produits de toilette individuels offerts dans les milliers d’hôtels de l’état. Gavin Newsom, connu pour avoir été Maire de San Francisco, est surtout très engagé sur les questions environnementales.

Crédit : Los Angeles Times

La loi a officiellement été signée par le Gouverneur de Californie : les hôtels de l’état ne proposeront plus de produits de toilette individuels dans les prochaines années. La loi prévoit une entrée en vigueur différée en fonction de la taille de l’hôtel.

  • les hôtels de plus de 50 chambres auront jusqu’en 2023 pour se conformer à cette loi
  • les hôtels de moins de 50 chambres auront jusqu’en 2024 pour se conformer à cette loi

Les plus petits établissements sont favorisés compte tenu de la structure des coûts que ces changements impliquent. En effet, ces derniers ne disposent pas tous de l’appui d’un grand groupe hôtelier.

Les hôtels concernés sont fortement invités à appliquer la loi sous peine de sanctions pécuniaires. Ainsi, les établissements récalcitrants se verront infliger une amende de :

  • 500 USD à la première remontrance
  • 2 000 USD à partir de la deuxième remontrance

Cette nouvelle loi de l’état de Californie vise à poursuivre les actions menées en faveur de la préservation de l’environnement. En réduisant ainsi la distribution de contenant en plastique, Gavin Newsom prend part à son tour aux nombreuses actions déjà mises en oeuvre dans l’état : disparition des sacs en plastique gratuits dans les supermarchés, interdiction de distribuer proactivement des pailles en plastique dans les restaurants, …

Crédit : Internet

Certains groupes hôteliers n’ont pas attendu cette loi californienne pour en appliquer l’esprit à l’ensemble de leurs établissements dans le monde. En effet, autant Marriott que IHG ont annoncé cet été procéder au retrait de tous les produits d’hygiène en contenant individuel de leurs marques, respectivement en décembre 2020 et 2021.

Conclusion.

Que l’on soit pour ou que l’on soit contre, il s’agit avant tout d’un geste écologique et nécessaire pour la planète.

Des distributeurs seront installés dans les chambres d’hôtels comme c’est déjà le cas dans certains établissements d’entrée de gamme. Aux hôtels ensuite de poursuivre des collaborations avec des marques de renom afin de ne pas pénaliser les clients.

En tout, dans le monde, ce sont plusieurs millions de petites bouteilles individuelles qui sont utilisées par an. Pour mémoire, le groupe Marriott représente à lui seul une consommation de 500 millions de flacons individuels en plastique par an.

Le chiffre est considérable ! 😉

Tyler.

x
BoardingArea