Il y a tout juste un an, Air Austral faisait l’acquisition de pas moins de trois Airbus A220 afin notamment d’augmenter ses dessertes dans l’Océan Indien. Ces appareils devaient être livrés en cette fin d’année. Confrontée, à l’instar de ses consoeurs, à la faible demande dans le secteur de l’aérien en raison de la pandémie de coronavirus qui a touché le monde entier, la compagnie aérienne basée sur l’île de la Réunion vient de différer l’entrée en service de ses appareils à l’année prochaine.

Crédit : Zinfos974

L’A220 en 2021 pour Air Austral.

Le 12 octobre 2019, Air Austral annonçait fièrement l’acquisition de trois Airbus A220, le dernier né de l’avionneur européen sur le marché des narrowbody, venu tout droit du Canada. Ces avions, plus performants sur les plans économique et écologique, avaient notamment pour but de remplacer une partie de la flotte actuelle de la compagnie aérienne régionale tout en lui permettant d’augmenter ses dessertes dans l’Océan Indien. Dès la signature contractuelle avec Airbus, nous savions que le premier appareil rejoindrait la flotte d’Air Austral en novembre 2020, le deuxième en décembre 2020 et enfin, le troisième avion, en mars 2021.

Bien que la compagnie aérienne n’ait, pour l’heure, pas publié de déclaration officielle détaillant les raisons du retard, la pandémie de coronavirus a probablement joué un rôle prépondérant dans la décision de reporter les livraisons. Les vols devraient désormais commencer fin février 2021 au départ de l’aéroport Roland Garros de La Réunion.

L’information a été révélée par nos confrères de RoutesOnline.

La nouvelle date de lancement est désormais fixée au 22 février 2021 pour les vols vers l’île Maurice. Cette liaison débutera par une rotation hebdomadaire avant de devenir bi-hebdomadaire à partir du 11 mars 2021. De plus, Air Austral assurera des vols hebdomadaires depuis La Réunion vers Antananarivo à partir du 6 mars 2021.

Crédit : Airbus

Air Austral a été lourdement touchée par la crise provoquée par la pandémie de coronavirus. Si la raison n’a pas officiellement été évoquée par la compagnie aérienne de La Réunion, il est très probable que cette dernière soit la cause principale de ce report de quelques mois. Compte tenu de l’état du tourisme local, Air Austral a été contrainte de réduire au maximum ses coûts fixes pour se maintenir la tête hors de l’eau. Par exemple, la compagnie a passé un accord avec ses syndicats afin de geler les salaires pour les trois prochaines années.

Vers où ?

Air Austral a commandé ses trois Airbus A220-300 pour, d’une part, renforcer sa flotte et, d’autre part, remplacer éventuellement ses avions court-courriers composés de deux Boeing 737-800.

Crédit : YouTube

Pour mémoire, l’avion a une autonomie pouvant aller jusqu’à 6 000 km

Néanmoins, pour l’heure, ce dernier sera principalement utilisé pour effectuer des vols relativement courts de La Réunion à Antananarivo ou à Maurice.

Copyright © 1996-2020 Karl L. Swartz. All rights reserved.

Conclusion.

Indépendamment de l’autonomie relative de l’Airbus A220, cet appareil, chez Air Austral, a vocation à être exploité sur le réseau régional.

La compagnie aérienne met l’accent depuis des années sur l’amélioration de l’expérience client en modernisant sa flotte court-courrier, en premier, puis long-courrier ensuite. Si sa flotte de Boeing 777-300ER est relativement moderne, Air Austral poursuit sa réflexion autour de sa stratégie globale sur le long-terme.

Tyler.

x
BoardingArea