Actualité Reportages

L’Airbus A380 de Singapore Airlines décolle avec ses nouvelles cabines !

Publié par Tyler Birth

Nous étions convié ce mercredi 13 décembre 2017 par Airbus à la livraison du premier A380 de Singapore Airlines équipé des nouvelles cabines. La compagnie aérienne de Singapour, compagnie de lancement du Super Jumbo de l’avionneur européen, compte aujourd’hui 19 appareils en flotte. Le très gros porteur dessert actuellement depuis Singapour les aéroports de Francfort, Hong Kong, Londres Heathrow, Melbourne, Mumbai, New Delhi, New York, Osaka, Pékin, Shanghai ou encore Zurich. Paris n’est pour le moment plus desservie par l’Airbus A380 de Singapore Airlines.

Belle révolution pour Singapore Airlines qui avait déjà dévoilé à la presse ces nouveautés à bord il y a quelques semaines. La compagnie aérienne a prévu d’installer ces nouvelles cabines sur 19 Airbus 380 au total (sachant que les produits feront leurs débuts sur 5 appareils neufs que l’avionneur européen livrera dans les prochains mois). En effet, Singapore Airlines s’est engagée à restituer les 5 premiers A380 qu’elle a reçu pour les remplacer par de nouveaux appareils.

L’entrée en service de ce nouvel appareil est programmée le 18 décembre 2017 sur la ligne reliant Singapour à Sydney, en Australie.

L’A380 (de Singapore Airlines).

Airbus a enregistré, au 31 octobre 2017, 17 370 appareils commandés par ses clients et 10 725 avions ont été livrés : le backlog de l’avionneur européen est donc de 6 645 appareils, toutes familles confondues, de l’A320 à l’A380. Par ailleurs, pour Airbus le constat est simple : le trafic aérien double tous les 15 ans. En parallèle, les aéroports des grandes villes sont de plus en plus congestionnés : l’A380 est la réponse à ce problème d’engorgement évident qui ne devrait pas aller en s’améliorant dans les prochaines décennies.

L’Airbus A380 a enregistré 317 commandes depuis le lancement du programme et il reste à actuellement 96 appareils à livrer.

L’avionneur a fait de son très gros porteur un véritable game changer pour les compagnies aériennes qui en font l’acquisition : c’est avant tout une réponse à la congestion aéroportuaire, mais également, il s’agit d’un appareil qui offre une qualité sonore optimale avec un bruit réduit en cabine – il suffit de voir les retours des passagers. En sus, cet avion est plus respectueux de l’environnement dans la mesure où celui-ci consomme 15% de carburant de moins que son plus proche concurrent.

Mais ce n’est pas tout, l’A380, indépendamment de ses caractéristiques techniques, est un véritable outil marketing pour les compagnies clientes. Il bénéficie d’une aura exceptionnelle auprès des voyageurs qui n’hésitent pas, selon les études menées par Airbus, à préférer voyager à son bord contre quelques euros supplémentaires.

L’avionneur a d’ailleurs lancé une plateforme – iFlyA380 – permettant aux clients des compagnies aériennes de retrouver sur une seule et unique interface toutes les informations leur permettant de voyager avec cet avion (compagnies, vols, prix, …).

Belle initiative, couronnée de succès.

Le partenariat entre Airbus et Singapore Airlines a vu le jour avec l’A300. Aujourd’hui, la flotte de la compagnie de Singapour compte 19 A380, 19 A350 et 22 A330 ! Avec une envergure de 79,75 mètres, la longueur de l’appareil est de 72,72 mètres : quelle taille !

Airbus a oeuvré conjointement avec Rolls-Royce pour motoriser son appareil. Toujours jugé comme parfaitement efficient, l’avionneur confirme ne pas penser, pour l’instant, à remotoriser son avion.

La livrée est superbe ! On aime tout particulièrement son empennage.

La découverte du produit.

Désormais, l’Airbus A380 de Singapore Airlines compte 471 sièges, répartis en 4 classes de voyage. On retrouvera 6 suites de Première classe, 78 sièges en classe Affaires, 44 places assises en Premium Economy et enfin 343 sièges en classe Economy.

Une nouveauté d’importance : la First passe désormais du pont principal au pont supérieur. Par ailleurs, Singapore Airlines a fait le choix de réduire de moitié d’accueil de sa Première classe puisque celle-ci passe de 12 à 6 sièges. En revanche, l’espace individuel dévolu aux passagers First est en augmentation de pas moins de 60% ! Une belle avancée pour l’expérience client.

Nous vous convions à visiter avec nous ce magnifique appareil.

Les suites First.

La nouvelle Première classe compte 6 suites. On y accède soit directement depuis le pont supérieur, soit par l’escalier du pont principal à l’avant de l’appareil.

Ces 6 suites, configurées en 1 – 1 sont situées à l’avant du pont supérieur de l’appareil. Isolées de la classe Affaires et du reste de l’appareil, le sentiment d’exclusivité est à son paroxysme.

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’espace est privatif et 3 rangs de suites composent cette cabine exclusive.

Toutes les suites sont privatives et séparées par une porte coulissante, agréablement finie.

À l’extérieur de la suite, un indicateur permet à l’équipage commercial d’obtenir des informations sur les souhaits des passagers (appel PNC par exemple).

Chaque suite est équipée d’un fauteuil et d’un lit (full flat, il va sans dire).

Le fauteuil, à la position ajustable, permet aux passagers de se relaxer ou de se restaurer sans avoir à déplier le lit.

En effet, son inclinaison est variable entre 135 et 270 degrés. Par ailleurs, celui-ci pivote pour faire face aux hublots.

Il est habillé d’un cuir signé par Poltrona Frau, leader dans l’ameublement haut de gamme. Un coussin épais est déposé sur l’assise de celui-ci.

La table (pour travailler ou se restaurer) est large et s’ajuste. Celle-ci est discrètement rangée dans la structure latérale.

Sur le côté du fauteuil, un range-revues est installé. En cuir également, il est très chic.

Positionnée derrière le fauteuil et sous le hublot :

  • une coiffeuse avec miroir

  • un panneau de contrôle de l’environnement

  • et divers rangements

C’est ici que le kit de confort de la marque Lalique est disposé. On retrouve également un casque d’écoute Bose, réducteur de bruit.

Deux branchements pour le casque : sur la structure du fauteuil et sur la console, à proximité du lit du fois déplié.

Ainsi, une fois en position allongée, le passager peut profiter du système de divertissement.

C’est également sur cette console que la tablette qui permet de contrôler l’IFE est située.

Dans les suites du « rang » 3, un lit simple est disponible. Ici, il est plié.

En revanche, les lits dans les deux premières suites (suite 1A et 1F et 2A et 2F) de chaque allée peuvent être convertis en lit double !

Et le résultat est incontestablement superbe.

Les accessoires de confort (couette, oreillers et pyjama) sont signés Lalique également.

L’écran haute définition est de bonne taille. Ses 32 pouces permettent de profiter pleinement du système de divertissement de Singapore Airlines. À noter : celui-ci pivote en fonction de l’angle de visionnage, depuis le siège ou depuis le lit.

L’ensemble est très luxueux et raffiné, du siège, à la moquette, en passant par le plafonnier !

On remarque par ailleurs l’absence de coffre à bagages, remplacés par de grandes armoires personnelles.

Conçues par le studio de design Pierrejean, ces suites sont équipées par Zodiac Aerospace.

La classe Affaires.

La Business sur le nouvel Airbus A380 de Singapore Airlines est située également au pont supérieur de l’appareil. En définitive, le pont supérieur ne propose que des classes très premium.

Les 78 passagers de la classe Affaires bénéficient donc de ce qui se fait de mieux en terme de confort.

La cabine est configurée en 1 – 2 – 1 avec une absence notable des coffres à bagages au centre de celle-ci, offrant ainsi une impression d’espace bien plus important.

Un nouveau siège Affaires – inspiré de celui embarqué à bord de l’Airbus A350 de SIA – est installé à bord du Super Jumbo.

Celui-ci est réalisé en matériaux composites légers (en carbone).

Le siège Business a été conçu par JPA Design et produit par JAMCO Corporation au Japon. L’habillage du siège est signé, à l’instar de la cabine de Première classe, par Poltrona Frau.

Avec 63,5 centimètres de largeur (25 pouces), le nouveau siège Affaires de Singapore Airlines se dote de deux ailes latérales (pour un meilleur soutien des lombaires).

Un coussin est disposé sur l’assise du siège.

Le pitch est excellent !

En full flat, il offre une longueur de 193 centimètres (78 pouces) aux passagers.

SIA mise sur le confort de ses passagers à bord et offre une véritable couette et un véritable oreiller en classe Affaires.

Les duos de sièges au milieu de la cabine sont séparés ou non par une paroi rétractable afin de maximiser l’aspect privatif du siège.

Une lampe individuelle, à l’intensité lumineuse ajustable, a été prévue.

On retrouve bien entendu tous les connectiques (USB et prise internationale) nécessaires ainsi que de nombreux rangements.

Un panneau de contrôle des fonctionnalités du siège est installé au niveau de la console latérale. Il permet de régler le fauteuil selon les envies et les besoins des passagers et même de signaler la consigne de « ne pas déranger » à l’équipage.

Une petite tablette « cocktail » permet par exemple de déposer son verre sans avoir à sortir la table et un accoudoir latéral supplémentaire a été pensé à droite du passager.

Enfin, la classe Affaires offre un IFE de 46 centimètres (18 pouces) !

Le système de divertissement eX3 est géré par Panasonic. Nouveauté sur cet IFE : les membres du programme de fidélité KrisFlyer pourront marquer d’un signet leur programme et poursuivre la lecture sur un autre vol. On perd ainsi le risque de ne pas finir son film ! 😉

On aime tout particulièrement le look futuriste de ce nouveau siège qui n’en demeure pas moins très élégant et notamment sa numérotation lumineuse et originale. 

Premium Economy et Economy.

Le pont principal de l’Airbus A380 de Singapore Airlines équipé des nouvelles cabines est dédié aux produits Economy et Premium Economy.

À eux deux, ils totalisent 387 places assises.

En Premium Economy, la configuration est en 2 – 4 – 2.

Le siège est produit par l’équipementier allemand ZIM. Ce produit est déjà déployé par Singapore Airlines.

Le siège offre une largeur de 46 centimètres (19,5 pouces) et un pitch de 97 centimètres (38 pouces).

On parle ici d’un véritable recliner, avec repose-mollets et repose-pieds, bien plus confortable qu’un siège de type coque.

L’allure est élégante avec ses finitions « tout cuir » !

L’IFE est de bonne taille avec ses 34 centimètres et la qualité de l’image est exceptionnelle puisque Full HD. Bien entendu, il s’agit là aussi de Panasonic.

On note également la présence de deux ports USB, d’une prise internationale et d’une lampe de lecture individuelle pour chaque siège.

En Economy, la cabine est configurée en 3 – 4 – 3.

Le produit s’étend sur trois « sous cabines » et permet d’éviter l’effet « bloc ».

Le siège est conçu par Recaro.

Le pitch est acceptable.

On apprécie la présence d’un repose-pieds plus que nécessaire sur de longs vols !

L’inclinaison du siège est très agréable et permet de se reposer.

Un véritable coussin est déposé sur l’assise du siège.

Par ailleurs, l’appui-tête est ajustable.

La taille de l’IFE est conforme aux nouveaux standards du marché.

Ce nouveau siège Economy est visuellement sympathique.

La livraison.

Comme seul Airbus est capable de le faire, le nouvel A380 de Singapore Airlines a été livré à l’occasion d’une cérémonie d’exception.

En présence de Tom Enders (pour représenter l’avionneur européen), et de Jacqueline Sutton (pour Rolls Royce), Monsieur Swee Wah Mak, Executive vice-President de Singapore Airlines s’est dit très fier d’intégrer ce nouvel avion équipé de ces nouveaux produits d’exception au sein de la flotte de sa compagnie. 

La cérémonie s’est achevée par la traditionnelle remise des cadeaux aux intervenants …

… avant la révélation de l’appareil !

Conclusion.

Les appareils déjà en flotte subiront, pour la plupart d’entre eux (exception faite de ceux restitués au leaser) un retrofit afin d’uniformiser rapidement l’expérience passager.

Les travaux débuteront fin 2018 et s’achèveront à l’horizon 2020.

C’est SIA Engineering qui sera chargée d’effectuer ces rafraichissements intérieurs.

Singapore Airlines a procédé a un investissement de 850 millions de dollars pour proposer à ses clients un produit à la hauteur de ses ambitions et de sa réputation.

Après plus de 4 ans de recherche et d’efforts, on peut dire que le pari est réussi pour SIA.

Félicitations et bons vols ! 😉

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Ajouter un commentaire

Publier un Commentaire

x