Nombreux sont les pays qui se préparent dès maintenant à l’accélération des contaminations sur leur sol liées au coronavirus. En Europe, l’Italie vit isolée depuis plusieurs jours maintenant et tout laisse à penser que la France sera très prochainement confrontée au même cas de figure. Mais si l’Europe semble être le nouvel épicentre de la pandémie, il n’en demeure pas moins que le Moyen-Orient s’inquiète également de la situation.

La décision de l’État du Qatar.

Aujourd’hui, le comité suprême du Qatar pour la gestion de crises s’est réuni afin de statuer sur les règles à adopter pendant la période de pandémie liée au coronavirus. Ce comité a introduit plusieurs nouvelles mesures dont l’une d’elle concerne l’aéroport international Hamad.

« Tous les vols à destination de Doha seront interrompus à partir du mercredi 18 mars 2020 pour une période de 14 jours, reconductible, à l’exception des vols cargo et des passagers en transit (…) Tout citoyen qatari en provenance de n’importe quelle destination du globe sera admis mais avec une période de quarantaine de 14 jours. »

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

En pratique.

Il est important de ne pas interpréter la décision du comité suprême de manière trop restrictive.

En effet, il ne s’agit pas là d’un arrêt des opérations de la compagnie aérienne et de l’aéroport international de Doha. Ainsi, Qatar Airways poursuit l’exploitation de son réseau en apportant toutefois quelques aménagements à son programme de vol en fonction des destinations.

« Pendant cette période sans précédent, nous souhaitons réitérer la campagne « Voyagez en toute confiance » lancée par Qatar Airways afin de rassurer les clients sur le fait qu’ils peuvent voyager en toute confiance vers chez eux. En tant que tel, les passagers ayant des correspondances via Hamad International Airport seront acceptés pour les voyages et le réseau mondial de Qatar Airways continuera normalement ses activités pour les passagers en transit. Bien sûr, les clients sont toujours tenus de prendre en considération toutes les restrictions d’immigration de leur pays de destination. »

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Suspension du stopover.

Le Qatar est un pays très accueillant.

En effet, Doha offre d’intéressantes possibilités aussi bien pour les loisirs que pour la culture. La compagnie aérienne, dirigée par Son Excellence Akbar Al Baker, également Secrétaire général du Conseil National du Tourisme, permet à ses passagers de découvrir le Qatar avec une offre de stopover gratuite dont l’hébergement se négocie pour quelques euros supplémentaires.

Temporairement, ce stopover est suspendu dans la mesure où les détenteurs d’un passeport autre que qatari ne sont plus admis sur le territoire.

« Conformément aux instructions du Ministère de la santé publique, à partir de minuit mercredi soir 18 mars, l’entrée dans l’État du Qatar ne sera autorisée qu’aux ressortissants qataris, qui devront entrer en quarantaine pour une période de 14 jours.

Les détenteurs de passeports d’autres pays ne seront plus autorisés à entrer pour une période de 14 jours, après quoi les restrictions seront réexaminées. Les passagers ayant des correspondances via HIA seront acceptés pour voyager et le réseau mondial de Qatar Airways continuera normalement ses activités pour les passagers en transit. Les opérations de fret restent inchangées. »

Conclusion.

Dans 48 heures, le Qatar fermera ses frontières au reste du monde.

Néanmoins, la compagnie aérienne n’arrête pas pour autant ses opérations et continuera de desservir le monde afin de permettre aux passagers de regagner leur pays d’origine.

Qatar Airways rappelle toutefois qu’elle prend toutes les mesures d’hygiène nécessaires afin d’éviter la propagation du coronavirus, et ce même si elle poursuit la desserte du monde.

Tyler.

x
BoardingArea