Actualité Programme de fidélité

Alaska Airlines Mileage Plan change … pour devenir meilleur encore ?

Publié par Tyler Birth

Alaska Airlines propose un excellent programme de fidélité. Mileage Plan, compte tenu de la stratégie hors alliance de la compagnie aérienne basée à Seattle, offre la possibilité de cumuler des miles en provenance de nombreuses compagnies aériennes, toutes aussi différentes les unes que les autres. Depuis l’annonce du mariage entre Alaska Airlines et Virgin America, de nombreux changements étaient annoncés par les deux compagnies distinctes.

Depuis le 19 décembre 2016, c’est le programme de fidélité Mileage Plan qui fait sa révolution.

2

Alaska Airlines et Delta Air Lines mettent fin à leur partenariat.

Les deux compagnies aériennes mettent fin à ce partenariat de longue date.

img_6400

Aujourd’hui, il est à la fois possible d’accumuler des miles Mileage Plan en volant à bord des avions de Delta Air Lines

7

… comme il est également possible de dépenser ces miles gagnés en billets prime chez Delta Air Lines.

a

Le barème d’accumulation est par ailleurs très généreux ! En First, pour les classes tarifaires les plus élevées (F et P), c’est 200% de la distance parcourue qui est gagnée en miles. En Economy, le gain est de 100% de la distance parcourue (pour les classes Y, B, M, S).

6

Mais à partir du 1er mai 2017, cette double utilisation (accumulation et dépense) sera terminée.

Pour résumer, il ne sera plus possible d’accumuler ses miles Delta Air Lines sur le compte Mileage Plan tout comme il ne sera plus possible de voler à bord de la compagnie américaine membre de SkyTeam en utilisant ses miles, par exemple, obtenus en volant à bord d’Emirates.

4

La modification du programme se fera en deux temps, avec comme date clef le 19 décembre 2016.

  • Pour des billets réservés jusqu’au 18 décembre 2016 (avant l’annonce des modification du programme), aucune restriction n’est appliquée : les membres pourront voyager à la date souhaitée et gagner des miles conformément à la charte actuelle jusqu’au 17 décembre 2017.
  • Pour des billets réservés le ou après le 19 décembre 2016 jusqu’au 30 mai 2017 pour des dates de voyage à la même période : il sera possible d’accumuler des miles Mileage Plan avec des vols Delta Air Lines mais également d’obtenir des billets prime.
  • Pour des billets réservés le ou après le 19 décembre 2016 jusqu’au 30 mai 2017 pour des voyages à partir du 1er mai 2017 : l’accumulation n’est plus possible mais il demeurera possible de voyager avec des billets prime.
  • Pour des billets réservés à partir du 1er mai 2017 pour des voyages à partir de la même date : aucune accumulation de miles ne sera possible et les vols prime Delta Air Lines ne seront plus accessibles avec des miles Mileage Plan.

5

Virgin American rejoint Mileage Plan.

Depuis le 19 décembre 2016, Mileage Plan permet d’accumuler des miles obtenus en volant avec Virgin America.

c

Une bonne raison de voyager avec la compagnie aérienne.

virginamericaplane2

Le réseau des deux compagnies réunies offrent de belles perspectives aux passagers d’autant plus que désormais la présence de Delta Air Lines devenait superfétatoire.

virginreseau

Là encore la générosité est le maître mot puisque toutes les classes tarifaires, de la J (« First » plein tarif) à la N (« Eco promo »), sont concernées par une accumulation de miles à hauteur de 100% de la distance parcourue.

Pour mémoire, avec Delta Air Lines, les tarifs Economy les plus bas ne cumulaient que peu de miles.

b

Des bonus améliorés.

Alaska Airlines n’a pas fait que mettre fin à son partenariat avec Delta Air Lines et inaugurer l’introduction de Virgin America au sein de Mileage Plan le 19 décembre 2016.

En effet, le programme de fidélité de la compagnie aérienne basée à Seattle améliore le bonus octroyé en fonction de la cabine de voyage (qui, pour mémoire, rentre dans le calcul du statut à la différence du bonus élite) de certaines compagnies aériennes partenaires.

Ces modifications concernent uniquement les voyages effectués en First ou Business.

x1

Chez Emirates tout d’abord.

  • En First, le bonus additionnel lié à la cabine de voyage passe de 50% de la distance parcourue à 200% ;
  • En Business, le bonus octroyé passe de 25% à 100% de la distance parcourue.

… toutes classes de réservation confondues.

Ces modifications sont valables pour des vols effectués après le 19 décembre 2016.

x2

Avec Cathay Pacific,

  • en First, le bonus additionnel lié à la cabine de voyage passe de 50% de la distance parcourue à 200% ;
  • en Business, le bonus octroyé passe de 25% à 100% de la distance parcourue.

… toutes classes de réservation confondues.

Ces modifications sont valables pour des vols effectués après le 19 décembre 2016.

x3

Avec Qantas,

  • en First, le bonus additionnel lié à la cabine de voyage passe de 50% de la distance parcourue à 200% ;
  • en Business, le bonus octroyé passe de 25% à 100% de la distance parcourue.

… toutes classes de réservation confondues.

Ces modifications sont valables pour des vols effectués après le 19 décembre 2016.

x4

Avec British Airways les choses se compliquent puisque :

  • en First, en classe de réservation F, le bonus additionnel lié à la cabine de voyage demeure fixé à 200% ;
  • en First, en classe de réservation A, le bonus additionnel va évoluer de 150% actuellement à 200% de la distance parcourue ;
  • en Business, en classes de réservation J, C, D (les tarifs les plus élevés), le bonus octroyé passe de 150% à 100% de la distance parcourue ;
  • enfin, en Business, en classes de réservation R, I (les tarifs les moins élevés), le bonus de la cabine de voyage distribué passe de 50% à 100% de la distance parcourue.

Ces modifications sont valables pour des vols effectués après le 19 décembre 2016.

x5

En revanche, certaines compagnies aériennes partenaires comme Air France ne voient pas leur bonus évoluer avec la modification du 19 décembre 2016.

x6

Des primes plus accessibles.

Enfin, la quatrième et dernière évolution majeure de cette annonce est relative à la diminution des seuils d’accès aux billets prime.

Depuis le 19 décembre 2016, pour des vols en aller-simple, non remboursables, vers et depuis les Etats-Unis et le Canada, la quantité de miles demandée pour des billets reward est, pour certaines destinations, moins élevée. La variation se fait en fonction de la distance entre les deux villes.

  • Pour des vols inférieurs à 700 miles dans le même Etat, le billet aller-simple ne coûtera plus que, hors taxes, 5 000 miles Mileage Plan. 7 500 miles étaient nécessaires auparavant.
  • Pour des vols inférieurs à 700 miles sur tout le territoire, les primes débuteront dès 5 000 miles, hors taxes, à la place des 12 500 miles demandés avant le 19 décembre 2016.
  • Pour des vols compris entre 701 et 1 400 miles, ce sont 7 500 miles qui sont désormais nécessaires (12 500 auparavant).
  • Pour des vols entre 1 401 et 2 100 miles, l’économie réalisée est de 2 500 miles puisque ce sont 10 000 miles qui sont demandés.
  • Enfin, pour des vols supérieurs à 2 101 miles, Mileage Plan ne prévoit aucune évolution.

y1

Ainsi, à titre d’exemple, en cabine Economy, entre Seattle et San Francisco (deux Etats différents), les billets débutent à 5 000 miles Mileage Plan et 6 USD de taxes. Précédemment, 12 500 miles étaient demandés. Les membres font ainsi une économie de 60% !

y2

Conclusion.

Alaska Airlines confirme sa position de très bon programme de fidélité aérien.

À l’heure où les compagnies aériennes sabrent leurs FFP, ce second souffle en provenance de Seattle est salvateur !

Si la disparition du partenariat avec Delta Air Lines laissera des traces auprès des passagers habitués à l’américaine au triangle rouge, l’entrée de Virgin America chez Mileage Plan permettra de palier aux destinations actuellement desservies par elle. Le réseau global demeure complet.

2017 arrive à grands pas, il serait temps pour certain de regarder vers le Nord de la côte ouest lorsque la question du choix du programme de fidélité se posera ! 😉

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

8 Commentaire

Publier un Commentaire