Cathay Pacific a fortement été impactée depuis le début de la crise du coronavirus. Si les conséquences économiques sont désastreuses pour toute l’industrie du tourisme (et plus spécifiquement sur celle du transport aérien), la compagnie aérienne basée à Hong Kong est contrainte et forcée de réduire à son maximum ses liaisons aériennes pour les deux prochains mois.

Un réseau dégarni.

Les deux compagnies aériennes du groupe de Hong Kong possèdent un réseau étendu de destinations à travers le monde. Si la Chine continentale est bien desservie par Cathay Pacific et Cathay Dragon, on retrouve également de nombreuses escales en Asie, en Afrique, en Amériques, en Australie, en Europe et au Moyen-Orient.

Aujourd’hui, Cathay Pacific a annoncé une réduction de 96% de ses capacités pour les mois d’avril et de mai 2020. Cette réduction concerne les deux compagnies aériennes, exception faite des activités cargo qui demeurent maintenues en l’état.

« Cathay Pacific et Cathay Dragon réduiront leur capacité de 96% sur l’ensemble de notre réseau passagers en avril et mai compte tenu de la forte baisse de la demande due à l’actuelle pandémie de coronavirus et aux multiples restrictions gouvernementales relatives aux voyages et qui font partie du plan mondial d’intervention sanitaire (…) bien que notre capacité de fret reste identique. »

En tout, ce sont 15 destinations qui sont maintenues au total :

  • 12 liaisons aériennes opérées par Cathay Pacific
  • 3 liaisons aériennes opérées par Cathay Dragon

Cathay Pacific assurera 3 vols hebdomadaires vers les 12 destinations sélectionnées : Londres (Heathrow), Los Angeles, Vancouver, Tokyo (Narita), Taipei, New Delhi, Bangkok, Jakarta, Manille, Ho Chi Minh City, Singapour et Sydney.

Copyright © 1996-2020 Karl L. Swartz. All rights reserved.

Cathay Dragon opérera quant à elle 3 vols par semaine vers les 3 destinations sélectionnées : Pékin, Shanghai (Pudong) et Kuala Lumpur.

Copyright © 1996-2020 Karl L. Swartz. All rights reserved.

Cathay Pacific et Cathay Dragon prennent donc la décision de maintenir les dessertes les plus efficientes du groupe comme l’indique Ronald Lam, GCCO.

« En tant que compagnies aériennes de Hong Kong, il est important que nous continuions à fournir d’importantes liaisons (passagers et fret) vers et depuis le hub de Hong Kong. Nous nous efforcerons donc de maintenir un nombre minimal de vols à destination et en provenance des destinations clés de notre réseau afin de garantir le maintien de ces artères vitales. » – Ronald Lam, Group Chief Commercial Officer. 

Néanmoins, Cathay Pacific prévient que ce programme de vol pourra être modifié en fonction de probables restrictions mises en place par les gouvernements internationaux.

« Notre capacité à maintenir ce calendrier dépendra des gouvernements du monde entier qui pourraient imposer davantage de restrictions aux voyageurs, ce qui aura pour effet d’atténuer davantage la demande des passagers. »

Conclusion.

Le groupe Cathay Pacific fait face à l’adversité et demeure confiant en l’avenir.

« Cathay Pacific est une entreprise résiliante. Bien que nous ayons davantage à faire face aux défis à venir, nous restons confiants en notre avenir à long terme, la plaque tournante de Hong Kong et notre capacité à prospérer en Asie-Pacifique. » – Ronald Lam, Group Chief Commercial Officer. 

Pour l’heure, la situation à l’aéroport international de Hong Kong est incontestablement très triste …

Tyler.

x
BoardingArea