Nous l’avons évoqué à plusieurs reprises ces derniers jours, les pays du Moyen-Orient sont également fortement touchés par la propagation du coronavirus sur leurs territoires nationaux. Le Qatar, mais également les Émirats Arabes Unis par exemple ont décidé de fermer temporairement les frontières aux étrangers. Si les aéroports de Doha, de Dubaï et d’Abu Dhabi demeurent ouverts pour les passagers en transit, Emirates vient d’annoncer l’arrêt des dessertes françaises jusqu’à nouvel ordre. Quid de la situation des autres grandes compagnies aériennes du Golfe ?

 

 

La situation d’Emirates.

Emirates est très présente en France.

En effet, la compagnie aérienne de Dubaï dessert la capitale, Paris, mais également les villes de Lyon et de Nice.

Ainsi, à compter du 23 mars 2020, Emirates suspend ses liaisons aériennes entre les 3 escales françaises et Dubaï.

Pour l’heure, la compagnie aérienne n’annonce pas de date de retour. La situation évoluera en fonction de la reprise de la demande et de la fin des restrictions en matière de déplacement.

À noter qu’Emirates a annoncé ce soir la suspension de 111 destinations de son réseau.

Etihad Airways.

Nous vous l’annoncions aujourd’hui, Etihad Airways va clouer au sol l’ensemble de sa flotte d’Airbus A380 jusqu’au 30 juin 2020 inclus.

Si la compagnie aérienne d’Abu Dhabi n’a pas annoncé de suspension de sa desserte parisienne ni même de modification de son calendrier de vols, Etihad change d’appareils vers Paris.

Ainsi, les deux vols en Airbus A380 sont remplacés par :

  • un Boeing 777-300ER depuis le 18 mars et jusqu’au 31 mars 2020 puis par un Boeing 787-10 à partir du 1er avril et jusqu’au 30 juin 2020 pour les vols EY037/038
  • Un Boeing 787-9 depuis le 20 mars et jusqu’au 31 mars 2020 puis par un Boeing 777-300ER à partir du 1er avril et jusqu’au 30 juin 2020 pour les vols EY031/032

 

 

Le retour à la normale est prévu à compter du 1er juillet 2020.

Qatar Airways.

La compagnie aérienne de Doha modifie son programme de vols à destination de la France.

Vers et depuis Paris, Qatar Airways a stoppé sa rotation QR037/038 depuis vendredi 20 mars 2020. Sa reprise est envisagée à compter du 1er mai 2020.

Jusqu’au 31 mars, la compagnie à l’oryx ne conserve que 2 rotations : la QR039/040 et la QR041/042. Les 2 Airbus A380 qui étaient positionnés sur l’axe DohaParis sont remplacés, jusqu’à cette date, par un Airbus A350-900.

La rotation QR041/042 est stoppée à compter du 1er avril et jusqu’au 31 mai 2020.

Enfin, Qatar Airways maintiendra la rotation QR039/040 avec un Airbus A350-900 entre le 1er avril et le 31 mai 2020 et avec un Boeing 777-300ER entre le 1er juin et le 30 juin 2020.

Crédit : William Verguet / Flickr

En revanche, Qatar Airways prend la décision de suspendre temporairement sa desserte de Nice.

Enfin, l’ouverture de la liaison entre Doha et Lyon, initialement prévue au 23 juin 2020, est décalée de 48 heures : rendez-vous donc le 25 juin 2020. Néanmoins, la compagnie aérienne à l’oryx pourrait prendre la décision de repousser cette ouverture à une date ultérieure.

Oman Air.

Oman Air est présente à Paris Charles de Gaulle à raison d’un vol quotidien.

Compte tenu de la propagation du coronavirus et de la baisse notable de la demande, la compagnie aérienne du Sultanat d’Oman a décidé de réduire sa fréquence.

Ainsi, Oman Air opère 4 fois par semaine entre Mascate et Paris : les lundi, mercredi, vendredi et dimanche.

Crédit : Oman Air France

Conclusion.

Les 4 grandes compagnies aériennes du Moyen-Orient désertent petit à petit les aéroports français.

Emirates a fait le choix de ne plus desservir la France jusqu’à nouvel ordre, tandis que Qatar Airways et Oman Air réduisent les fréquences et les capacités. Seule Etihad maintien sa desserte, ses fréquences mais procède toutefois à une baisse de sa capacité.

Là encore, la situation est évolutive : nous vous informerons des nouvelles décisions prises en fonction de la demande et de l’évolution des mesures gouvernementales.

Tyler.

x
BoardingArea