Cette semaine, British Airways a accusé un coup dur : la grève de son personnel navigant technique. Des centaines de vols ont été annulés impactant par la même occasion des milliers de passagers à travers le monde. En cause, un différent entre les pilotes et la direction de la compagnie aérienne portant sur leur niveau de rémunération. En effet, British Airways a proposé à ses navigants techniques une augmentation de 11,5% sur trois ans ; proposition rejetée en masse par ces derniers.

En prévision d’une nouvelle grève annoncée pour le 27 septembre 2019 par le syndicat de pilotes BALPA, British Airways a annoncé hier la suppression de ses vols pour cette période.

Le site internet de la compagnie aérienne a été mis à jour en conséquence.

Ainsi, tous les principaux vols British Airways ne seront pas réalisés à cette date. Ces annulations ne concernent pas les vols opérés par BA CityFlyer, SUN-AIR ou encore Comair.

Comme le note notre confrère de Boarding Area, OMAAT, les annulations de vols qui surviennent deux semaines avant la date effective n’ouvrent pas droit à l’indemnisation au sens de la directive européenne EU261. Néanmoins, British Airways offre à ses clients la possibilité de soit reprogrammer leurs vols à une date ultérieure soit au remboursement intégral de leur voyage.

En répercussion de cette grève, la compagnie aérienne a suspendu la semaine dernière les avantages dévolus aux pilotes de ligne. Ainsi, ces derniers ne disposent plus d’un accès aux billets à tarification spéciale leur permettant de voyager à un tarif très préférentiel. À noter que ce retrait des facilités de transport, octroyé à la discrétion de la compagnie aérienne, est valable pour une durée de 3 ans.

Ces facilités de transport pourront, en revanche, être de nouveau accordées avant l’échéance triennale si les pilotes et la compagnie aérienne parviennent à un nouvel accord.

Conclusion.

Les grèves dans le secteur de l’aérien ne sont jamais évidentes à gérer, que ce soit du côté des salariés, des compagnies aériennes, mais surtout des passagers.

British Airways prend en otage ses pilotes en leur retirant leur facilités de transport.

Prochaine échéance : 27 septembre 2019.

Pour l’heure, tout le monde semble camper sur ses positions …

Tyler.

x
BoardingArea