Norwegian poursuit son plan de réduction des pertes en stoppant, dans les prochaines semaines, les dessertes des Caraïbes. Après l’arrêt des liaisons transatlantiques depuis l’Écosse par exemple, la compagnie aérienne low cost qui avait ouvert à tous azimuts des lignes ces dernières est contrainte de recentrer ses activités sur des lignes rentables.

Les Caraïbes.

Indépendamment de ses vols intra-européen ou entre l’Europe et l’Amérique du Nord, Norwegian propose à ses passagers des vols depuis l’Amérique du Nord vers les Caraïbes (et inversement) et entre les Caraïbes.

Ainsi, on note les liaisons suivantes (d’autres ont existé par le passé mais ont déjà été arrêtées par Norwegian) :

  • Entre Cayenne, Fort-de-France et Pointe-à-Pitre

Copyright © 1996-2019 Karl L. Swartz. All rights reserved.

  • Entre Fort-de-France, Fort Lauderdale, New York et Montréal

Copyright © 1996-2019 Karl L. Swartz. All rights reserved.

  • Entre Pointe-à-Pitre, Fort Lauderdale, New York et Montréal

Copyright © 1996-2019 Karl L. Swartz. All rights reserved.

En toute logique, les 8 vols en question seront bien arrêtés fin mars 2019 (fin déjà programmée).

Une fois de plus, la low cost met fin à des routes qu’elle ne considère pas comme ayant atteint leur niveau de profitabilité.

Conclusion.

Norwegian se recentre.

Ces derniers mois, la compagnie aérienne low cost s’est retrouvée dans une situation délicate. En fuyant rapidement les liaisons qui ne lui sont pas favorables sur un plan économique, Norwegian montre qu’elle a la capacité de s’adapter.

Avant qu’il ne soit trop tard ! 😉

Tyler.

 

(HT : France24)

 

x
BoardingArea