Nombreux ont été les rebondissements liés à la crise sanitaire internationale provoquée par la pandémie de coronavirus. Le secteur du tourisme et en particulier le transport aérien ont particulièrement été affectés par la situation. À Paris, eu égard notamment à la réduction du nombre de vols, l’aéroport d’Orly s’est vu fermer ses portes avant que Paris Aéroport ne soit en mesure de reprendre les opérations sur la plateforme 3 mois plus tard. Cependant, l’attente a été plus longue que prévu pour la réouverture du Terminal 1 de Charles de Gaulle. En effet, malgré une reprise dynamique, la réouverture du terminal historique du plus important aéroport français n’est prévue qu’à partir du 1er décembre 2022.

La situation actuelle.

Le Terminal 1 de Paris Charles de Gaulle est maintenant fermé depuis plusieurs mois. L’occasion pour Paris Aéroport de donner un coup de neuf à son terminal historique. En effet, pendant la période, des travaux ont été entrepris et plusieurs nouveautés sont à l’ordre du jour (nouveaux salons, …).

Pendant cette période, les opérations des compagnies aériennes précédemment domiciliées au Terminal 1 ont été transférées selon les disponibilités des autres terminaux. Ainsi, et à titre d’exemple, Qatar Airways qui disposait de son propre salon au Terminal 1 de Charles de Gaulle a été, dans un premier temps, contrainte de déménager au Terminal 2E avant d’intégrer le Terminal 2C.

Nous imaginons déjà quelques compagnies qui ont hâte de réintégrer leur quartier !

Un transfert en 2 phases.

Dans quelques semaines, avec la réouverture du Terminal 1 de Charles de Gaulle, cette (longue) mésaventure appartiendra à l’histoire. Afin de transférer paisiblement les vols des opérateurs de la plateforme, Paris Aéroport prévoit un redéploiement en deux phases successives.

Phase 1 : du 1er au 9 décembre 2022.

Les festivités débuteront avec LH Group qui prévoit de transférer les vols d’Austrian Airlines, Brussels Airlines, Eurowings, Lufthansa et SWISS la nuit du 30 novembre au 1er décembre 2022. Ainsi, dès le 1er décembre 2022 au matin, les passagers de ces compagnies aériennes ne seront plus invitées à se rendre au Terminal 2B mais bel et bien au Terminal 1. L’occasion de découvrir le nouveau salon Star Alliance

Ensuite, ce sont Aegean Airlines, Icelandair, LOT, Norwegian et SAS qui quitteront le Terminal 2B la nuit du 1er au 2 décembre 2022 pour reprendre leurs vols dès le 2 décembre 2022 au matin depuis le Terminal 1.

La nuit du 4 au 5 décembre 2022, ce sont les compagnies suivantes qui quitteront leurs terminaux respectifs pour (re)découvrir le Terminal 1 ou le Terminal 2B :

  • Egyptair et Srilankan Airlines quitteront le Terminal 2A pour le Terminal 1
  • Air Algérie quittera le Terminal 2C pour rejoindre le Terminal 1
  • Bulgaria Air quittera le Terminal 2D pour rejoindre le Terminal 1 
  • Air Austral, British Airways et Royal Jordanian quitteront quant à elles le Terminal 2C pour rejoindre le Terminal 2B 

Les choses s’accélèreront la nuit du 5 au 6 décembre 2022. Ainsi, le 6 décembre au matin, les passagers des compagnies aériennes suivantes devront changer leurs habitudes :

  • Oman Air quittera le Terminal 2A pour le Terminal 1
  • Air India, Fly One, Ukraine Intl. Airlines quitteront le Terminal 2C pour le Terminal 1
  • SATA Açores et Sky Express quitteront le Terminal 2D pour le Terminal 1
  • Air Sénégal verra ses opérations déplacées du Terminal 2C au Terminal 2A tandis qu’Air Serbia sera transférée au Terminal 2B 
  • Enfin, Air Baltic et Croatia Airlines quitteront le Terminal 2D pour le Terminal 2B

Du 6 au 7 décembre 2022, ce sont :

  • Singapore Airlines et Turkish Airlines qui quitteront le Terminal 2C pour le Terminal 1
  • Air Malta, CSA Czech Airlines et Finnair qui quitteront le Terminal 2D pour le Terminal 2B

Cathay Pacific, qui dispose de son propre salon au Terminal 2C (fermé jusqu’à nouvel ordre), sera amenée à déplacer ses vols vers le Terminal 1 au même titre que Etihad Airways et Kuwait Airways la nuit du 7 au 8 décembre 2022. À la même date, Emirates quittera son habituel Terminal 2C pour rejoindre le Terminal 2A.

Enfin, pour conclure cette première phase, Qatar Airways et Saudia quitteront le Terminal 2C pour rejoindre le Terminal 1, tandis que Georgian Airways quittera le Terminal 2C pour le Terminal 2B et ITA Airways le Terminal 2D pour le Terminal 2F.

Dommage pour Qatar Airways qui loupe une très belle occasion d’accueillir ses passagers dans son flagship lounge du Terminal 1 pendant la Coupe du Monde … 

À la fin de cette première phase, les terminaux 2D et 2C auront été vidés des compagnies aériennes qui le fréquentent habituellement.

Phase 2 : du 9 au 13 janvier 2023.

À compter du 9 janvier et jusqu’au 13 janvier 2022, Paris Aéroport prévoit le déclenchement de sa phase 2.

La nuit du 8 au 9 janvier 2023 :

  • United Airlines quittera le Terminal 2A pour réintégrer le Terminal 1
  • Aer Lingus quittera le Terminal 2E pour rejoindre le Terminal 1
  • American Airlines quittera son traditionnel Terminal 2A pour rejoindre le Terminal 2B
  • Belavia Airlines rejoindra le Terminal 2B 
  • Play rejoindra, comme il se doit, le Terminal 3

La nuit du 9 au 10 janvier 2023 :

  • Emirates et Iran Air quitteront le Terminal 2A pour réintégrer le Terminal 1

La nuit du 10 au 11 janvier 2023 :

  • Air Canada, Air Madagascar quitteront le Terminal 2A pour intégrer le Terminal 1
  • Air Tahiti Nui quittera le Terminal 2A pour rejoindre le Terminal 2B

La nuit du 11 au 12 janvier 2023 :

  • Air Sénégal rejoindra le Terminal 1 depuis le Terminal 2A

Enfin, la nuit du 12 au 13 janvier 2023 ce sont :

  • All Nippon Airways et Asiana Airlines qui iront rejoindre le Terminal 1 depuis le Terminal 2E 
  • El Al rejoindra le Terminal 2B depuis le Terminal 2A
  • Flyr rejoindra le Terminal 3 et abandonnera le Terminal 2B

Au terme de cette deuxième phase, le Terminal 2A ne comptera plus non plus de compagnies aériennes opératrices et le Terminal 1 sera, quant à lui, le plus important terminal de Paris Charles de Gaulle en nombre d’opérateurs (36) suivi par le Terminal 3 (34) et le Terminal 2E.

Conclusion.

Il ne s’agit pas là d’une simple réouverture d’un terminal mais bien d’une redistribution quasi-complète des opérations sur la plateforme aéroportuaire parisienne.

Paris Aéroport a profité de la fermeture du Terminal 1 en raison de la crise du coronavirus pour faire de véritables travaux et proposer aux passagers de nouveaux services. Mais avec la fermeture temporaire des Terminaux 2A, 2C et 2D, les grands chambardements ne sont pas encore terminés et d’autres compagnies aériennes devront, un temps, s’adapter ! 😉

Tyler.

x
BoardingArea