Actualité Brève

Record battu : un tour du monde en moins de 53 heures et 4 vols commerciaux !

Publié par Tyler Birth

Il s’appelle Andrew Fisher, il occupe la fonction de vice-Président en charge de la programmation de la flotte chez Etihad Airways et il a réalisé un rêve d’enfant : battre le record du tour du monde le plus rapide. Saviez-vous d’ailleurs qu’il existait un record pour cela ?

Son routing.

On apprend qu’Andrew a passé du temps à programmer ce tour du monde express. Tout devait être parfaitement synchronisé pour lui permettre de battre le record anciennement établi à 55 heures et 47 minutes. C’est donc avec 3 heures et 13 minutes d’avance que le vice-Président d’Etihad a arraché le record du monde aux mains de son prédécesseur.

Andrew est parti de Shanghai le 21 janvier 2018.

Il s’est envolé à destination d’Auckland pour un vol de 10 heures et 52 minutes à bord d’un appareil Air New Zealand.

Ensuite, depuis Auckland, Andrew a rejoint Buenos Aires, toujours à bord d’Air New Zealand. Le temps de vol était de 10 heures et 56 minutes.

Depuis Buenos Aires, il a ensuite rejoint l’Europe avec KLM jusqu’à Amsterdam : 12 heures et 39 minutes auront été nécessaires.

Enfin, il a quitté Amsterdam, destination Shanghai pour conclure son tour du monde. Ce sont cette fois-ci 10 heures et 17 minutes qui séparaient ces deux villes. Andrew a terminé ce tour du monde avec China Eastern et est arrivé en Chine le 22 janvier 2018.

Au total, ce sont  41 375 km qu’Andrew a parcouru en à peine plus de deux jours.

Une courte vidéo a d’ailleurs été réalisée par les équipes d’Etihad Airways pour retracer le voyage de ce patron haut en couleurs. On y aperçoit un Andrew enthousiaste.

En regardant de plus près le routing, on note tout de même que le dirigeant d’Etihad Airways n’a pas usé une seule fois les sièges de sa compagnie aérienne. En d’autres mots : la compagnie d’Abu Dhabi a été totalement écartée du routing. Pourtant, Etihad assume visiblement la réalisation de cette vidéo, conforme à son identité visuelle.

Elle y appose même à la fin son logo signature : « Etihad Airways, from Abu Dhabi to the world ».

Cocasse !

Conclusion.

Si le voyage est original (soyons honnête, chez The Travelers Club, on adore l’idée !), il a également été possible car Andrew a voyagé en bonnes conditions : on aperçoit le produit Business sur tout le parcours (et quand ce n’est pas le cas, on le devine compte tenu notamment des vues par le hublot où le réacteur semble bien loin du siège du protagoniste).

L’histoire ne dit pas non plus si le vice-Président d’Etihad a utilisé ses facilités de transport pour effectuer ce voyage. Auquel cas, il est peut être plus facile de se reprotéger sur un autre vol en cas de retard de son appareil.

Ce que vous et moi ne pouvons faire si l’envie nous prenait de battre ce nouveau record. Mais nous avons déjà notre petite idée pour y parvenir ! 😉

Ça ne vous tente pas ? 

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

1 Commentaire

Publier un Commentaire

x