Les Dossiers de Tyler Birth - Archives

[LES DOSSIERS DE TYLER BIRTH] SWISS, le renouveau de la compagnie helvétique ! (Troisième partie)

Publié par Tyler Birth

Les Dossiers de Tyler Birth : SWISS, le renouveau de la compagnie helvétique !

Première partie – SWISS, une pièce maîtresse du Lufthansa Group
Deuxième partie – Rencontre avec les représentants de la Communication Corporate de SWISS
Troisième partie – Embarquement à bord du Boeing 777-300ER de SWISS destination Bangkok
Quatrième partie – La nouvelle identité des salons de SWISS

Embarquement à bord du Boeing 777-300ER de SWISS destination Bangkok

Zurich Kloten est l’aéroport le plus important dans la stratégie de développement de la compagnie SWISS, il est donc logique d’y retrouver ici une forte présence de la compagnie à la croix blanche.

Les passagers en classe Affaires disposent d’une zone d’enregistrement dédiée. Y sont en outre conviés les voyageurs titulaires d’un statut Gold Star Alliance.

Les passagers First et titulaires du statut HON Circle sont quant à eux éligibles à une zone prioritaire, dans l’attente du grand chantier de l’aéroport qui verra apparaître un terminal dédié, à l’instar de sa consoeur germanique Lufthansa.

Ils disposent en outre d’un accès dédié à l’inspection filtrage avant de rejoindre l’immigration.

La compagnie aérienne s’est engagée dans un vaste programme de rénovation de ses salons à  l’aéroport Zurich Kloten et propose désormais une offre en adéquation avec sa renommée. Nous découvrirons ces salons à l’occasion de la quatrième partie de ce dossier.

L’embarquement est appelé en porte E47.

L’appareil est au contact prêt à accueillir ses premiers passagers.

Une seule passerelle est utilisée et les passagers accèdent à l’appareil par la porte 2 gauche.

Un choix de presse est disponible en porte.

C’est le Maître de Cabine – équivalent du Chef de Cabine Principal – qui est en charge de recevoir les passagers à bord. Une zone d’accueil lui est dédiée à ce niveau, dans l’appareil.

Celle-ci jouxte un panneau portant l’inscription « Bienvenue » en 5 langues : anglais, allemand, français, italien et rhéto-roman.

L’équipage, souriant et disponible, assure le placement des clients à bord.

La cabine.

Trois classes de voyage sont présentes à bord de cet appareil : First, Business et Economy.

Nous découvrirons le produit Business.

La première cabine Business est située entre la porte 1 et 2 et peut accueillir jusqu’à 10 passagers. Elle est configurée en 1 – 2 – 2 et 2 – 2 – 1.

Celle-ci jouxte la Première classe (de 8 sièges), avant le galley.

La seconde cabine Business est située quant à elle dès la porte 2. Elle s’étend sur 11 rangs pour un total de 52 sièges.

Ce sont au total 62 passagers qui peuvent s’installer en classe Affaires.

La cabine, sobre, est visuellement agréable. On retrouve l’inscription SWISS sur une carte du globe au fond de la cabine.

Au niveau de la rangée 6, c’est une montage en croix grise sur fond blanc qui fait office d’ornement.

SWISS a sélectionné le siège Vantage de l’équipementier Thompson Aero pour équiper sa Business.

Là encore, la configuration de la cabine est spécifique. La configuration dite « en quinconce » créée une alternance 1 – 2 – 2 et 2 – 2 – 1 selon les rangées même si on retrouve quoiqu’il en soit 5 sièges de front.

Au centre de la cabine donc, seuls des sièges duo sont disponibles. Ces sièges sont inégaux puisqu’ils ne disposent pas tous d’une grande console. Celle-ci est située à droite ou à gauche, alternativement.

Le Vantage offre le luxe de permettre à certains passagers de bénéficier d’un siège dit « trône ». Situé côté hublot, celui-ci dispose de deux consoles : une de chaque côté.

Isolé dans son siège, le confort est optimisé à son maximum et fait de celui-ci le meilleur emplacement de la cabine. De plus, obligatoirement situé à proximité d’un hublot, les clients ont tout le loisir d’apprécier une vue sur l’extérieur.

Ce siège est prioritairement dévolu aux passagers HON Circle qui disposent d’un accès total à la sélection de siège du plan de cabine.

Je prends place au siège 10D pour ce vol à destination de Bangkok.

Le pitch de 60 pouces est conforme aux attentes dans cette classe de voyage.

L’appui-tête, ajustable, est protégé par une têtière en tissu portant l’inscription SWISS. Élégant !

SWISS a pensé aux appareils énergivores : une prise internationale et un port USB équipent tous les sièges de la cabine. De nombreux rangements sont disponibles.

Une liseuse à l’intensité lumineuse ajustable est disponible.

Celle-ci est complétée par une lampe carrée très esthétique.

Le panneau de réglages du siège est situé au niveau de la console centrale. Les commandes nécessaires répondent à l’appel.

Sous l’accoudoir sont dissimulées des fonctionnalités complémentaires : elles permettent d’ajuster la fermeté du fauteuil. Une fonctionnalité massage est également prévue.

On y retrouve également la télécommande du système de divertissement EX3 signé Panasonic. Celle-ci est tactile.

Elle permet, entre autre fonctionnalités, de commander l’écran situé en face du siège.

L’IFE, réactif, est de bonne taille.

Sous l’écran, SWISS a pensé à installer un vide poche. Il est tout à fait possible d’y faire entrer un ordinateur portable. Attention cependant, il n’est pas assez profond pour pouvoir le refermer en présence de l’ordinateur.

On note la présence des magazines de bord et consignes de sécurité entre les deux sièges duo.

Les finitions du siège sont très agréables visuellement.

Le Vantage de Thompson Aero est un siège full-flat. Une fois déplié (avec une inclinaison à 180°), le siège se transforme en véritable lit plat.

Le repose-pied s’étend sous l’assise du siège de devant.

SWISS propose à ses passagers en classe Affaires un oreiller confortable et une couverture épaisse. Très pratiques pour les vols de nuit.

Si en phase de repos, la cabine est plongée dans le noir, les équipages peuvent également activer le moodlighting en cabine d’un rose plutôt apaisant ou d’un orange énergique.

L’offre.

Dès l’embarquement, un oreiller et une couverture sont placés sur l’assise du siège.

On retrouve également une pochette de confort sur la console centrale.

Son contenu est sommaire : un masque occultant, une paire de chaussettes, une paire de bouchons d’oreilles, une brosse à dents, un mini tube de dentifrice et un baume à lèvres.

Ce contenu est complété par des crèmes pour le visage disponibles en libre service dans les commodités.

Sur les vols au départ des escales, la présentation est différentes : ici, au départ de Bangkok et à destination de Zurich, un bonnet aux couleurs de SWISS ! Le contenu demeure identique.

Une bouteille d’eau est située à proximité du passager.

Un cintre, ainsi qu’un casque sous blister sont quant à eux installés au niveau de la paroi de séparation des deux sièges Business.

La presse quotidienne est distribuée par l’équipage. On y retrouve une sélection de titres internationaux, à l’instar du Monde (en français) ou encore du New York Times (en anglais).

Cette sélection est complétée par différents mensuels et hebdomadaires. Là encore, la presse est polyglotte et éclectique. Ainsi les passagers peuvent par exemple choisir entre l’édition allemande de Vogue ou de Grazia ou Le Point en français. En Suisse, plusieurs langues coexistent.

Les passagers se voient proposer un verre d’accueil : champagne, eau ou jus d’orange.

Dès l’embarquement, les hôtesses offrent également un oshibori.

Le menu est distribué. L’équipage prend les commandes en respectant les statuts des passagers : la commande des passagers HON Circle se fait en priorité.

À l’altitude de croisière, l’apéritif est proposé.

Champagne Duval-Leroy servi selon la méthode champenoise (excellent point pour SWISS !) et noix chaudes.

J’accompagne l’apéritif d’un verre d’eau gazeuse.

La table est ensuite dressée d’une nappe blanche.

Un choix de trois pains est laissé à la discrétion du passagers, ainsi que du beurre en barquette et une huile d’olive en flacon individuel. La présentation du beurre est décevante.

Le service se fait au trolley.

Au menu.

L’entrée est servie sur un plateau, accompagnée d’une sélection de deux fromages et d’une salade de saison. Les condiments sont prévus dans deux sachets séparés.

La présentation est soignée.

Compte tenu de la durée du vol il est dommage de ne pas commencer par l’entrée uniquement plutôt que d’avoir comme ici le fromage déjà présent sur le plateau.

L’entrée.

Timbale de viande séchée de chevreuil et champignons, carpaccio de betterave chioggia, noix au vinaigre.

Tout simplement excellente !

Arrive ensuite le plat.

Filet de boeuf, jus au vin rouge, risotto d’orge aux herbes, haricots verts et carotte.

La cuisson de la viande était idéale.

On peut enfin passer au fromage.

Chällerhocker et Brie Fischinger, pain aux poires.

Dessert.

Mousse aux prunes et à la cannelle, compote de prunes, crumble aux noix, amaretti.

Plusieurs choix sont disponibles en digestifs, dont le traditionnel Baileys.

La première prestation s’achève par la distribution d’un chocolat. Suisse, naturellement.

Pour ceux qui ne désirent pas prendre un dîner complet, une option allégée est proposée. Il s’agirait alors du même plateau que celui-ci qui vient d’être présenté mais avec une soupe de potiron au gingembre en guise de plat chaud, et le dessert.

Le service de cette prestation se ferait alors dès l’altitude de croisière atteinte, probablement avant le service du reste de la cabine.

La carte des vins.

Pendant le vol et sur simple demande auprès de l’équipage, différents snacks dont des barres chocolatées, sont disponibles.

Une sélection.

La seconde prestation est servie moins de deux heures avant l’atterrissage à destination.

Son énoncé est absent du menu. Néanmoins, l’équipage se charge de présenter le contenu à l’oral.

Café expresso, jus d’orange, bouteille d’eau plate, assiette de viandes froides et fromages, tranches de pain, beurre, confiture et yaourt aux fruits.

Sur ce long vol, de petites coupelles contenant œufs, pommes de terre et lard sont également proposées afin de constituer une réelle offre chaude. L’équipage passera à plusieurs reprises pour en proposer de nouveau aux passagers Affaires.

Délicieux !

Le système de divertissement.

SWISS propose le wifi à bord de ses Boeing 777-300ER. Celui-ci est fourni par Panasonic Avionics.

Plusieurs solutions wifi existent à bord mais la consommation se fait au volume de data et non au temps de connexion. Un choix souvent plus onéreux pour le passager, et assurément moins intéressant car il est bien plus difficile de contrôler les méga-octets échangés que le temps qui passe…

Les tarifs sont particulièrement élevés : il faut compter 9 CHF pour 20MB soit environ 8,50 EUR.

En revanche, la connexion à bord est efficace.

Les consignes de sécurité sont présentées sur les IFE individuels.

L’interface du système de divertissement est disponible en 4 langues : anglais, allemand, français et italien.

La sélection de la langue peut également se faire sur la télécommande.

Cette interface est intuitive.

On y retrouve des films et des programmes télévisés, de la musique, des réalisations suisses, des jeux et une catégorie dédiées aux enfants.

Films + TV.

Une sélection éclectique et complète.

Et la possibilité de filtrer par langue.

Audio.

Une sélection de titres pop, rock, lounge, jazz, …

Made in Switzerland.

Jeux.

SWISS Kids.

La sélection est consultable sur la télécommande.

Le système de divertissement offre également la possibilité de suivre la géovision « Voyager 3D » de Panasonic.

Cartes interactives et informations sur le vol sont au rendez-vous.

Il est également possible de visionner l’airshow sur la télécommande.

Le casque, confortable, ne permet pas une réduction active du bruit ambiant.

À destination, les salutations de rigueur se font via l’écran, en cinq langues : anglais, allemand, français, italien et  rhéto-roman.

Quatrième partie > La nouvelle identité des salons de SWISS

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

2 Commentaire

Publier un Commentaire