Depuis maintenant un mois, et jusqu’à nouvel ordre, l’aéroport de Paris Orly a fermé ses portes. Compte tenu de la baisse significative du volume du trafic aérien en raison notamment de la crise du coronavirus, l’exploitation d’une seconde plateforme parisienne n’a temporairement plus été jugée nécessaire. La capitale française n’a pas été la seule à dresser ce constat puisque la société gestionnaire des aéroports de Berlin a annoncé hier la fermeture prochaine de Tegel dans l’attente d’un retour de la demande.

Fermeture d’Orly jusqu’à l’automne ?

Aujourd’hui, nos confrères des Echos ont révélé que Paris Orly pourrait rester fermé jusqu’à l’automne 2020.

En effet, la réouverture de la seconde plateforme aéroportuaire pourrait encore prendre plusieurs mois en raison des prévisions pessimistes de la reprise du trafic à un volume suffisant. Paris Charles de Gaulle, en répartissant l’ensemble de ses opérations sur deux à trois Terminaux seulement, pourrait à lui seul absorber le volume de vols prévus cet été sur Paris Orly et ce même en cas de reprise du trafic vers les Antilles.

Du côté d’Air France – KLM, en pointe été (juillet et août), le trafic aérien pourrait être réduit de moitié (soit des prévision à 40% du trafic d’usage en juillet et 60% en août 2020).

Le trafic aérien européen est, quant à lui, anesthésié depuis plusieurs semaines, amputé de 85% de son volume habituel avec un pic à seulement 9% de son volume habituel le 25 avril 2020.

Ce triste constat avait à lui seul suffit à décider Paris Aeroport de fermer temporairement les portes d’Orly.

Ainsi, depuis le 1er avril 2020 au matin, les vols maintenus par les compagnies aériennes ont été transférés vers Charles de Gaulle. Mais les Terminaux 12C2D2G et 3 de Roissy ont également été fermés. Jusqu’à présent, les vols ont été reportés sur les Terminaux 2A2E et 2F comme suit :

  • Air France / Air France HOP et les autres compagnies membres de l’alliance Skyteam : les vols sont opérés depuis le Terminal 2F et 2E ;
  • les autres compagnies aériennes : les vols sont opérés depuis le Terminal 2A (à l’instar, par exemple, de Qatar Airways).

Néanmoins, Paris Aeroport n’exclurait pas de fermer également son Terminal 2A afin de faciliter les nouvelles mesures de contrôles sanitaires.

Difficile cependant pour la société gestionnaire de faire d’exactes prévisions.

En effet, tant que les frontières ne seront pas rouvertes, l’avenir du trafic aérien est incertain. Du côté d’Orly, la reprise des opérations de la plateforme dépendra surtout de la réouverture des frontières avec l’Afrique du nord notamment. Rappelons que les dessertes des pays du Maghreb concentrent le gros de l’activité du second aéroport parisien.

Crédit : Philippe Halle / 123RF

Conclusion.

Tant que les frontières ne seront pas rouvertes, Paris Aeroport ne peut programmer la reprise de l’activité sur Paris Orly. La plateforme aéroportuaire pourrait ainsi rester fermée jusqu’à l’automne 2020.

Compte tenu des prévisions actuelles en matière de trafic aérien, Paris Charles de Gaulle pourrait à lui seul absorber son propre volume de trafic ainsi que celui d’Orly sur seulement deux à trois Terminaux.

Tyler.

(HT : Les Echos)

x
BoardingArea