Fin décembre 2018, la compagnie aérienne néerlandaise inaugurait son nouveau salon à l’aéroport international d’Amsterdam. En effet, KLM présentait à cette date la première partie du nouveau Crown Lounge non-Schengen de Schiphol destiné à ses passagers Business et encartés Skyteam. Avec ce premier espace réaménagé, la compagnie aérienne du groupe franco-néerlandais introduisait de nouveaux codes pour une expérience client complètement réinventée.

Crédit : KLM

La rénovation et l’agrandissement du salon était prévue en deux temps. La première partie est achevée depuis 6 mois déjà, et les travaux de la seconde se poursuivent jusqu’à la fin de l’été 2019. C’est donc au plus tard en octobre 2019 (avec un peu de retard) que KLM dévoilera l’intégralité de son nouveau salon pour le 100e anniversaire de la compagnie aérienne.

Ainsi, une fois le salon ouvert dans sa totalité, ce seront 6 800 m2 (contre 3 600 m2 actuellement) qui s’offriront aux voyageurs et plus de 1 500 places assises (contre 800 aujourd’hui). En effet, la capacité de ce nouveau Crown Lounge a été augmentée afin d’anticiper la croissance future du nombre de visiteurs.

Mais KLM a surtout profité de ces travaux pour réinventer l’expérience au sol vécue par ses clients.

Désormais, un nouveau décor vise à offrir aux clients une expérience totalement nouvelle. C’est pourquoi, la compagnie néerlandaise du groupe Air France – KLM a mis en place différentes zones pour répondre aux attentes et exigences de ses clients les plus fidèles.

Si l’on retrouve une zone de restauration traditionnelle pour un salon d’aéroport avec notamment un buffet gratuit …

… cette ouverture a permis à KLM de dévoiler également un restaurant. Appelé Blue, ce restaurant est né sous l’impulsion du chef néerlandais étoilé, Joris Bijdendijk.

Le restaurant est situé au deuxième étage du salon et est ouvert tous les jours de 7h à 22h. Les passagers éligibles peuvent faire des réservations à l’avance, mais seuls les clients qui disposent d’un accès salon peuvent s’y rendre.

La carte alléchante, quoi qu’assez onéreuse.

À noter que tous les passagers qui souhaitent profiter de cette offre de restauration doivent s’acquitter du prix indiqué sur le menu, et ce, indépendamment de leur classe de voyage (Business par exemple) ou de leur classe de réservation (Business full fare, par exemple).

Pieter Elbers, à la tête de KLM, s’est confié à nos confrères d’Australian Business Traveller et a précisé que l’expérience de ce restaurant est « semblable à celle d’un restaurant étoilé ».

La compagnie, quant à elle, explique que :

« Le restaurant et bar « Blue » proposera le meilleur des Pays-Bas en matière de goût et d’hospitalité, adapté à tous et respectant les normes les plus strictes de KLM. Choisissez un cadre décontracté dans l’espace restaurant, rassemblez-vous autour de la table du chef très convoitée ou retirez-vous dans l’une des salles à manger privées pour une réunion plus intime ou une réunion de travail.

Besoin d’air frais ? Surplombant les nombreuses pistes d’atterrissage de Schiphol, la grande terrasse extérieure offrira une vue imprenable et un lieu paisible, loin de l’agitation du terminal. C’est l’endroit idéal pour passer un après-midi ou une soirée.

Bien sûr, aucune visite aux Pays-Bas n’est complète sans un bon morceau de fromage. Complétez votre dîner en visitant notre salle de fromages unique et essayez les fromages néerlandais originaux. Et pendant que vous y êtes, rendez-vous dans notre cave pour déguster les meilleurs liqueurs et vins néerlandais ou bien une boisson sans alcool. Vos papilles vous remercieront. »

De belles promesses qu’il faudra confirmer en conditions réelles !

Conclusion.

L’offre de restauration du Crown Lounge n’est actuellement pas transcendante, il faut le reconnaître.

Par ailleurs, en ajoutant une carte payante (et de qualité), KLM s’attache à améliorer l’offre globale de son salon aéroportuaire.

La vraie question qui se pose est la suivante : vaut-il mieux payer pour bien manger ou profiter d’une offre de restauration acceptable mais gratuite ? En effet, faire accepter aux clients de payer pour se restaurer et pour bien manger est un véritable enjeu pour KLM qui ne sert, dans son restaurant, que les passagers titulaires d’un accès salon. En effet, il est de coutume de considérer que la a restauration est incluse dans l’accès lounge.

Attendons de pouvoir juger sur pièce ! 😉

Tyler.

x
BoardingArea