Certaines décisions peuvent parfois surprendre ! Contre toute attente, eu égard notamment au calendrier, United a annoncé hier une commande de nouveaux Boeing 737 MAX et l’accélération de la livraison des appareils déjà commandés à l’avionneur américain. En effet, la compagnie aérienne affirme que ses clients attendraient désormais une augmentation notable des liaisons opérées par ce type avion.

Nouvelles commandes, livraisons accélérées.

Il y a encore quelques semaines, le 737 MAX de Boeing n’était plus désiré.

Il faut dire que l’appareil remotorisé de l’avionneur américain avait subi, coup sur coup, deux terribles accidents immobilisant la flotte mondiale de cette famille d’avions. Mais récemment le ciel s’est dégagé pour Boeing qui, après avoir revu sa copie à plusieurs reprises, a reçu la nouvelle certification pour son MAX de la part de la FAA (Federal Aviation Administration).

Depuis, les compagnies aériennes opératrices ont progressivement renvoyé dans les airs ces avions tout en continuant cependant d’informer les passagers amenés à l’emprunter – compte tenu de l’importante crise de confiance qui règne encore lorsque le nom de l’appareil est évoqué.

Hier, United a renouvelé sa confiance à Boeing en commandant plus d’avions et en accélérant la livraison des appareils déjà commandés. Ainsi :

  • la compagnie aérienne américaine a commandé 25 Boeing 737 MAX supplémentaires portant la commande globale à 188 appareils au total sans pour autant préciser s’il s’agit de MAX 9 ou de MAX 10. Néanmoins, ces nouveaux avions sont attendus par United à l’horizon 2023 ce qui laisse à penser qu’il pourrait s’agir de Boeing 737 MAX 10 dont le programme a, quant à lui, été reporté à cette période éloignée.
  • United a demander à l’avionneur américain l’accélération des livraisons de ses commandes actuelles. Ainsi, ce sont 5 Boeing 737 MAX supplémentaires seront livrés en 2021 (soit un total de 21 appareils à livrer cette année), et 40 Boeing 737 MAX seront livrés l’année prochaine, en 2022. Enfin, ce sont 127 Boeing 737 MAX qui seront ensuite livrés à United à compter de 2023.

Boeing pourra sans problème assumer cette augmentation des cadences. En effet, en conséquence de la crise provoquée par les accidents mortels, de nombreuses compagnies aériennes ont renoncé à prendre possession de leurs avions et les autorités chinoises n’ont, pour l’heure, toujours pas donné leur approbation à la remise en service du MAX. À cela s’ajoutent les compagnies aériennes qui, impactées par le COVID et la baisse intrinsèque de la demande en voyages, ont fait faillite.

Il se murmure que United aurait passé ces commandes supplémentaires à Boeing et aurait souhaité l’accélération des livraisons de ses avions afin de permettre notamment à l’avionneur américain de se refaire une image autour du MAX. En contrepartie, Boeing aurait concédé à la compagnie aérienne américaine de substantiels avantages tarifaires.

Quoi qu’il en soit, United envisage de positionner certains des Boeing 737 MAX 10 commandés sur des axes transcontinentaux lui permettant ainsi d’offrir, à ses passagers en classe avant, un véritable siège-lit.

On y gagne sur le terrain de l’expérience passagers !

Conclusion.

À la différence de Delta ou American Airlines, United n’a pas annoncé le retrait prochain d’avions vieillissants. Avec l’arrivée de ces nouveaux appareils, on peut craindre un surplus d’avions en flotte.

Une commande déraisonnée, à l’heure où le contribuable américain a mis la main à la poche pour sauver ces compagnies aériennes, serait sans doute malvenue.

Tyler.

x
BoardingArea