Les Dossiers de Tyler Birth

[LES DOSSIERS DE TYLER BIRTH] Jet Airways, ambassadrice de l’hospitalité indienne ! (Deuxième partie)

Publié par Tyler Birth

Première partie – Flotte et réseau au coeur des ambitions de Jet Airways
Deuxième partie – Rencontre avec Michel Simiaut, Directeur général de Jet Airways pour la France
Troisième partie – Voyage en classe Première à bord d’un Boeing 777-300ER de Jet Airways
Quatrième partie – À la découverte du produit de Première classe

Rencontre avec Michel Simiaut, Directeur général de Jet Airways pour la France

Nous avons eu le plaisir de rencontrer Michel Simiaut, Directeur général de Jet Airways pour la France. À la suite de notre vol de découverte en classe Première (Business), nous avons souhaité faire un point sur la situation de la compagnie aérienne indienne : sa flotte actuelle et ses commandes en cours, son produit à bord et plus généralement ce qui fait de Jet Airways la compagnie aérienne ambassadrice de l’hospitalité indienne. Michel Simiaut a répondu sans détour à nos interrogations !

Flotte.

« Le Dreamliner est l’avion le plus adapté à nos besoins »

The Travelers Club – Actuellement, la flotte de Jet Airways est composée, sur le long courrier, d’Airbus A330 et de Boeing 777. Avez-vous des vues sur l’A330neo et Boeing 777X ?

Michel Simiaut – Pour l’heure, nous n’envisageons pas de nouvelles commandes. En effet, seule la commande en cours de 10 Dreamliner et celle de deux fois 75 Boeing 737 MAX viendront augmenter la flotte de Jet Airways.

Crédit : Boeing

TTC – Vous avez commandé 10 Boeing 787-9 mais aucun Airbus A350. Quelles sont les raisons de ce choix ? Le Dreamliner est-il plus adapté à vos opérations ? 10 est-il le bon chiffre ?

MS – Nous avons en effet commandé un nombre suffisant d’appareils afin de satisfaire nos projets d’expansion à l’international. Pour nous, le Dreamliner est l’avion le plus adapté à nos besoins en la matière. Par ailleurs, compte tenu de ses excellentes performances opérationnelles, celui-ci nous permettra de faire une économie certaine sur la facture carburant.

TTC – Pouvez-vous déjà nous dévoiler la configuration de vos Dreamliner ? L’appareil sera t-il bi ou tri-classe ?

MS – Malheureusement, je ne peux pas vous en dire plus pour le moment. Mais n’hésitez pas à suivre nos actualités ; les informations viendront !

TTC – Par ailleurs, vous complétiez il y a quelques semaines votre commande de Boeing 737 MAX de 75 appareils portant celle-ci à 150 exemplaires. Est-ce nécessaire pour soutenir votre croissance ? Quelle est l’évolution programmée de votre flotte sur le réseau moyen-courrier ?

MS – Ce sont en effet 150 Boeing 737 MAX que Jet Airways recevra à terme. Nous avons passé cette commande auprès de l’avionneur américain afin de principalement renouveler notre flotte de Boeing 737-800 qui opèrent actuellement sur des trajets domestiques en Inde.

Crédit : Boeing

Le réseau.

« Avec Air France – KLM nous desservons en partage de code les destinations de Mumbai, Delhi, Bangalore, Chennai et via ces 4 hubs indiens 44 destinations sur les vols domestiques indiens. »

TTC – Comment se portent vos lignes au départ de Paris – Charles de Gaulle ? Jet Airways est- elle satisfaite de sa desserte de Paris depuis Chennai depuis son lancement ?

MS – Les lignes au départ de Paris Charles de Gaulle se portent bien, en général. Par ailleurs, et depuis l’accord de collaboration renforcée avec le Groupe Air France – KLM, nous notons une belle progression sur le marché. Le taux de remplissage de la ligne Paris – Chennai, après six mois d’opération, atteint les 83% en moyenne !

TTC – Pourquoi avoir retenu Amsterdam Schiphol et non Paris Charles de Gaulle comme hub européen ?

MS – L’aéroport de Schiphol à Amsterdam est bien connu par les passagers internationaux pour sa facilité de transit et son personnel parfaitement anglophone. Pour Jet Airways, il était essentiel de proposer à nos passagers indiens qui se rendent aux États-Unis un transit efficace : fluide et facile. Bien entendu, c’est également très pratique pour nos passagers américains qui se rendent en Inde.

TTC – Lorsque Jet Airways a quitté Bruxelles, Brussels Airlines s’est empressée de lancer la route sous ses couleurs. Quelles étaient les raisons de votre départ malgré l’existence d’un véritable marché ?

MS – Le renforcement de notre partenariat avec Air France – KLM est la principale raison de ce départ.

TTC – Quelle est la proportion de passagers en correspondance sur le réseau moyen-courrier chez Jet Airways depuis Paris ? L’Inde est-elle très prisée du public francophone ?

MS – En toute transparence, plus d’un passager sur trois (soit environ 35%) est en correspondance sur notre réseau moyen-courrier à la suite d’un vol long-courrier à nos couleurs. L’Inde est une destination qui monte en France et le développement de nos nouvelles lignes vers le Sud de l’Inde avec Chennai mais aussi avec Bangalore donne au marché français de nouvelles perspectives (notamment de nouveaux packages proposés par les Agents de Voyage à travers nos partages de code avec Air France – KLM).

Crédit : The Travelers Club

TTC – Air France – KLM et Jet Airways : un partenariat fructueux ?

MS – Il est encore trop tôt pour tirer un bilan d’un accord qui a été mis en place le 1er décembre 2017, mais il est évident qu’avec 64 vols par semaine entre l’Europe Continentale et l’Inde (33 au départ de Paris et 31 au départ d’Amsterdam), le partenariat s’affiche très prometteur. Avec Air France – KLM nous desservons en partage de code les destinations de Mumbai, Delhi, Bangalore, Chennai et via ces 4 hubs indiens 44 destinations sur les vols domestiques indiens. L’ensemble du territoire français est couvert avec aussi des vols en partage de code sur la provinces soit via Charles de Gaulle avec Air France ou Amsterdam avec KLM.

Produit.

« En tant que compagnie aérienne internationale indienne nous nous obligeons d’être le reflet de la culture et de l’hospitalité indienne à travers le monde. »

TTC – Quelle est la définition de l’hospitalité indienne selon Jet Airways ?

MS – Pour Jet Airways, l’hospitalité indienne commence dès la zone d’embarquement avec du personnel indien et se prolonge jusqu’à l’arrivée en Inde : l’accueil et le service à bord sont primordiaux, sans oublier bien entendu la gastronomie indienne à bord de nos avions. Notre slogan en dit long : « Bringing the Spirit of Indian Hospitality to the World », n’est-ce pas ?

TTC – Nous avons par exemple eu le plaisir de découvrir une fantastique carte des thés à bord, mise en valeur par un équipage attaché à faire découvrir le meilleur de l’Inde à ses passagers. Mettre en avant la culture indienne est-elle primordiale pour votre compagnie ?

MS – En tant que compagnie aérienne internationale indienne nous nous obligeons d’être le reflet de la culture et de l’hospitalité indienne à travers le monde. Notre slogan « Bringing the Spirit of Indian Hospitality to the World » en est, comme je vous le disais, la représentation. Que ce soit le thé à bord, la gastronomie indienne mais aussi le service à nos passagers, ce sont autant d’éléments importants pour nous démarquer des autres compagnies et mettre en avant l’excellence du produit de Jet Airways. On peut le qualifier comme : engagé, personnalisé, gracieux, dynamique et passionné !

Crédit : The Travelers Club

TTC – Quel est le positionnement de votre Première classe (First), cabine de 8 sièges, à bord uniquement de vos Boeing 777-300ER ? En avez-vous fait un produit exclusif pour des passagers fortunés ?

MS – Nos Suites en First Class ont été un produit pionnier et phare de notre compagnie et ce depuis une dizaine d’année lorsque le Boeing 777-300ER de Jet Airways avait été présenté au Salon du Bourget en 2007 comme vitrine de Boeing. Depuis nous avons été suivi par d’autres transporteurs mais Jet Airways a innové aussi dans cette catégorie. Aujourd’hui nous opérons les Suites uniquement sur les B777-300ER car toutes nos destinations n’ont pas les mêmes besoins en termes de cabines. Par exemple le trafic sur Mumbai s’y prête au contraire de Chennai qui n’a pas ce besoin. À cet effet, nous avons même introduit il y a quelques semaines une promotion spéciale qui permettra aux passagers payant le prix d’une Business Class « Première » en Classe C de se voir voyager en Suites First Class afin de découvrir le produit.

Crédit : The Travelers Club

TTC – Vous offrez à vos passagers deux cabines Business (Première) différentes à bord de vos appareils long-courrier. En effet, le produit installé à bord de vos Boeing 777-300ER (et Airbus A330-200) diffère de celui installé à bord des Airbus A330-300. Quel est votre véritable produit phare ? Quelles sont les raisons de cette distinction ? Quelle configuration est plébiscité par vos clients ?

MS – Il n’y a pas vraiment de produit phare. La configuration en épis sur les Boeing B777-300 ER est un produit qui a fait ses preuves et ses adeptes. Il est très apprécié des hommes d’affaires. La configuration cabine « Première » sur le Airbus A330-300 a été revue afin se distinguer davantage selon le profil du passager. En effet une configuration siège isolé ou sièges côte à côte répond mieux en terme de proposition à notre clientèle sur la destination de Chennai composée de voyageurs d’affaires mais aussi de voyageurs haute contribution loisirs.

« La configuration en épis sur les Boeing B777-300 ER est un produit qui a fait ses preuves et ses adeptes. Il est très apprécié des hommes d’affaires. »

Crédit : The Travelers Club

À suivre > Voyage en classe Première à bord d’un Boeing 777-300ER de Jet Airways

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire

x