Les Dossiers de Tyler Birth - Archives

[LES DOSSIERS DE TYLER BIRTH] Vietnam Airlines, l’ambitieuse ! (Première partie)

Publié par Tyler Birth

Première partie – Vietnam Airlines : une compagnie désormais modernisée
Deuxième partie – Rencontre avec Cao Anh Son, le nouveau Directeur de Vietnam Airlines France et Europe
Troisième partie – En Business, à bord de l’Airbus A350 de Vietnam Airlines
Quatrième partie – En route vers une Cinquième étoile ?

Vietnam Airlines : une compagnie modernisée

Vietnam Airlines est la compagnie aérienne nationale vietnamienne. Cette dernière, membre de l’alliance Skyteam depuis 2010, dessert 21 destinations domestiques et 30 destinations internationales avec plus de 360 vols quotidiens. Le réseau de la compagnie aérienne est articulé autour des aéroports de Hanoi et de Ho-Chi-Minh-Ville au Vietnam.

Ces trois dernières années, Vietnam Airlines s’est transformée en profondeur en intégrant notamment de nouveaux appareils de dernière génération, en développant son réseau international mais également en améliorant considérablement son offre globale (à bord et au sol).

Aujourd’hui, la compagnie aérienne vietnamienne s’est imposée jusqu’au point de décrocher une quatrième étoile au classement Skytrax.

Alors quelle est désormais l’image de la nouvelle Vietnam Airlines ?

Vietnam Airlines et la desserte de l’Europe.

Paris, Londres, Francfort et Moscou.

En 2017, Vietnam Airlines a transporté plus de 26,5 millions de passagers à travers le monde.

Sa présence en Europe est très marquée.

En effet, en Europe, la compagnie aérienne vietnamienne dessert quatre destinations d’importance fondamentale pour son réseau aérien : Paris en France depuis 1994 mais également Londres (désormais via la plateforme d’Heathrow) en Angleterre, Francfort en Allemagne et Moscou en Russie. Ces destinations permettent à Vietnam Airlines de proposer à ses passagers des vols directs depuis et vers l’Europe.

« La France a toujours joué un rôle primordial dans la stratégie de Vietnam Airlines. Ce fut notre première liaison long-courrier, dont l’opération a commencé en 1994, soit il y a bientôt 25 ans. » – Cao Anh Son, Directeur France et Europe de Vietnam Airlines. 

Paris – Vietnam (Hanoï et Ho-Chi-Minh-Ville)

Londres – Vietnam (Hanoï et Ho-Chi-Minh-Ville)

Francfort – Vietnam (Hanoï et Ho-Chi-Minh-Ville)

Moscou – Vietnam (Hanoï)

Au départ de Paris, la compagnie aérienne opère depuis l’aéroport de Charles de Gaulle, Terminal 2E :  la liaison vers Hanoï est quotidienne (augmentation de la fréquence à une rotation quotidienne à l’été 2018) tandis que la liaison vers Ho-Chi-Minh-Ville est opérée 3 fois par semaine par Vietnam Airlines et 3 fois par semaine par Air France en partage de codes.

Au départ de Londres Heathrow, ce sont 7 rotations par semaine qui sont programmées par Vietnam Airlines : 4 fois par semaine à destination de Hanoï et 3 fois par semaine à destination de Ho-Chi-Minh-Ville.

Au départ de Francfort, ce sont 10 rotations par semaine qui sont prévues par Vietnam Airlines : 6 fois par semaine à destination de Hanoï et 4 fois par semaine à destination de Ho-Chi-Minh-Ville.

Enfin, au départ de Moscou, Vietnam Airlines opère 3 rotations par semaine entre l’aéroport de Domodedovo et celui d’Hanoï.

Coentreprise avec Air France.

Air France et Vietnam Airlines ont annoncé en octobre 2017 la signature d’un partenariat leur permettant d’optimiser leur offre entre la France, l’Europe et le Vietnam, et ainsi renforcer leur position sur un marché très concurrentiel.

« Depuis le 1er novembre 2017, Vietnam Airlines et Air France ont mis en place un accord de joint-venture sur les lignes entre Paris Charles de Gaulle et Hanoi/Ho Chi Minh Ville. Nous souhaitons renforcer l’offre de service aux passagers et améliorer la connectivité des vols pour les passagers via les hubs de Paris-Charles de Gaulle, Hanoi – Noi Bai et Hô Chi Minh Ville – Tan Son Nhat. » – Cao Anh Son, Directeur France et Europe de Vietnam Airlines.

L’accord a été signé le 10 octobre 2017 pour une mise en oeuvre effective au 1er novembre 2017 après l’approbation des autorités compétentes. Les deux compagnies aériennes se sont engagées avec cette coentreprise à :

  • Améliorer et renforcer les connectivités du réseau grâce à des horaires de vol adaptés au départ de Paris, Hanoï et Ho-Chi-Minh-Ville
  • Poursuivre l’amélioration des services proposés aux passagers, indépendamment de la compagnie sur laquelle ils voyagent, Air France ou Vietnam Airlines

Déjà, depuis 2010, Air France et Vietnam Airlines opéraient en partage de codes entre Paris, Hanoi et Ho-Chi-Minh-Ville. Ce codeshare permettait notamment des correspondances vers des destinations au Vietnam, en France et en Europe aux passagers des deux compagnies aériennes.

Aujourd’hui, Air France et Vietnam Airlines transportent plus de 400 000 passagers par an.

Ce nouvel accord vient renforcer ce partenariat déjà existant.

En effet, ces deux compagnies cherchent désormais à notamment améliorer conjointement les connexions entre la France, l’Europe et le Vietnam mais également à  optimiser les services proposés aux passagers afin de renforcer leur position de façon durable sur le marché vietnamien.

Par ailleurs, sur le plan opérationnel, des partenariats dans le domaine de la maintenance des avions et de la formation des équipages de Vietnam Airlines existent depuis très longtemps entre Air France et la compagnie nationale vietnamienne.

Flotte.

Appareils.

La flotte de Vietnam Airlines s’est modernisée ces trois années écoulées. En intégrant des avions de dernière génération, la compagnie aérienne vietnamienne a su faire sa révolution afin de proposer des appareils plus confortables et plus respectueux de l’environnement.

En juin 2015, la compagnie aérienne recevait par exemple son premier Airbus A350.

Vietnam Airlines disposera, a terme, d’une flotte de 14 Airbus A350.

En février 2018, la flotte de la compagnie vietnamienne comptait 91 appareils :

  • 57 Airbus A321
  • 5 Airbus A330
  • 10 Airbus A350
  • 11 Boeing 787
  • 8 ATR

En décembre 2020, Vietnam Airlines prévoit d’opérer une flotte de 103 avions dont :

  • 66 Airbus A321
  • 14 Airbus A350
  • 18 Boeing 787
  • 5 ATR

Vietnam Airlines a planifié le retrait total de ses Airbus A330.

« (…) Les Airbus A330 quitteront tous la flotte au plus tard fin 2019. » – Cao Anh Son, Directeur France et Europe de Vietnam Airlines.

Comme indiqué dans le graphique ci-dessus, le dernier exemplaire sera amené à quitter la flotte en août 2019.

Par ailleurs, Vietnam Airlines intègrera des Airbus A321neo dans les années à venir. Au total, ce sont 18 appareils de ce type qui seront loués comme suit :

  • 12 Airbus A321neo chez Air Lease Corp
  • 6 Airbus A321neo chez Aviation Capital Group

Les premiers intègreront la flotte entre 2018 et 2019. Ils seront destinés principalement à la desserte des routes intérieures et régionales.

Paris, Londres, Francfort et Moscou.

Depuis novembre 2015, Vietnam Airlines dessert Paris avec un Airbus A350. On retrouve également cet appareil positionné depuis janvier 2018 sur les lignes Vietnam – Francfort, en remplacement du Dreamliner.

En revanche, sur Londres, la compagnie aérienne vietnamienne positionne un Boeing 787.

Enfin, à partir d’avril 2018, le Dreamliner desservira également Moscou – Domodedovo, en remplacement des Airbus A330 vieillissants, amenés à quitter totalement la flotte de Vietnam Airlines.

Cabines.

En introduisant ses nouveaux appareils, Vietnam Airlines a également présenté ses nouvelles cabines Business, Premium Economy et Economy.

Le Dreamliner peut accueillir jusqu’à 274 passagers :

  • 28 en Business
  • 35 en Premium Economy
  • 211 en Economy

L’Airbus A350 de Vietnam Airlines existe en deux versions, comme nous le verrons dans l’article 2 et 3 de ce dossier.

« Vietnam Airlines opère actuellement 10 Airbus A350. Ces A350 disposent de deux types de configurations :

  • quatre appareils sont configurés en Business 1-2-1, Premium Economy 3-3-3 et Economy 3-3-3
  • six appareils sont configurés en Business 1-2-1, Premium Economy 4-2-4 et Economy 3-3-3

Sur les lignes entre l’Europe et le Vietnam, Vietnam Airlines opère les deuxièmes configurations d’A350, néanmoins pour des raisons techniques ou commerciales les premières configurations A350 peuvent être positionnées. Cette situation est de de moins en moins fréquente au fur et à mesure que Vietnam Airlines prend livraison de nouveaux A350. » – Cao Anh Son, Directeur France et Europe de Vietnam Airlines.

Les 4 premiers Airbus A350 de Vietnam Airlines sont équipés de cabines Business et Premium Economy différentes des 10 autres appareils (dont 6 sont déjà livrés).

Sur la première version de l’avion, en Business, la cabine compte 29 sièges, et est configurée en 1 – 2 – 1  offrant ainsi un accès couloir à tous les passagers. Le siège Solstys installé à bord de ces appareils est signé par l’équipementier Stelia Aerospace, désormais filiale à 100% d’Airbus.

Depuis octobre 2016 ce siège a été remplacé sur les nouveaux avions entrants par les Cirrus de Zodiac Aerospace.

Les appareils anciennement équipés sont principalement amenés à desservir des liaisons intra-asiatiques comme nous le précise Monsieur Cao Anh Son, Directeur France et Europe de Vietnam Airlines.

Le produit Premium Economy configuré en 3 – 3 – 3 à bord des 4 premiers avions peut accueillir jusqu’à 45 passagers. La cabine dispose ainsi du même siège que la cabine Economy, et seul le pitch diffère puisqu’il est de 36 pouces en Premium Economy contre 32 pouces en Economy.

À bord des nouveaux appareils en revanche, il s’agit d’un véritable siège de type recliner, et la cabine est configurée en 2 – 4 – 2 avec la possibilité d’asseoir jusqu’à 36 passagers sur un total de 305 places à bord.

Après avoir dressé le portrait de la nouvelle Vietnam Airlines, intéressons nous à ses ambitions !

À suivre > Deuxième partie – Rencontre avec Cao Anh Son, le nouveau Directeur de Vietnam Airlines France et Europe

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

4 Commentaire

  • En premium, le voyage reste souvent agréable quelque soit la compagnie, les différences ne sont pas majeures.
    Par contre, en éco, c’est la favelas surtout avec Vietnam Airline.
    Le personnel de bord s’est amélioré en terme d’amabilité tout comme le personnel s’est amélioré dans les demandes durant le vol.
    Pour ce qui est du personnel au sol, c’est la catastrophe. Une légère amélioration au départ de CDG avec un comptoir dédié, mais rien de bien folichon surtout il ne faut pas avoir de demande particulière, car l’agent ne peut trouver personne pour répondre.
    Quant au programme de fidélité AF qui vous permet d’avoir un bagage supplémentaire, il ne faut pas y penser lorsque vous avez un vol avec un transit sur le Vietnam, même en business, il faudra payer le supplément bagage qu’Air France vous avait pourtant laissé !
    De plus, Vietnam se voit souvent annuler ses vols de transit sans pourant que le personnel soit plus aimable ou tente de vous trouver une solution qui en vaut la peine, pas même une inviation au lounge avec près de cinq heures de retard sur la réservation initiale. Vous avez playé plus cher pour une connection rapide : au final, elle sera plus longue sans les avantages, mais avec les incovénient !
    Compagnie à ne pas recommander surtout.

Publier un Commentaire

x