L’année 2018 a été particulièrement compliquée pour Etihad Airways. En effet, la compagnie traverse actuellement une zone de turbulences, où les problèmes financiers se succèdent, plongeant la compagnie aérienne dans une relative incertitude quant à son avenir.

1,28 milliards de dollars USD : c’est le chiffre qu’il faut retenir. Il correspond aux pertes financières d’Etihad Airways pour l’année 2018 malgré les efforts entrepris pour se réorganiser et réduire ses coûts. En effet, avec une ardoise de près 5 milliards de dollars USD de pertes accumulées ces 3 dernières années, Etihad a été contrainte de :

  • mettre fin à ses soutiens financiers problématiques auprès de compagnies aériennes dans lesquelles elle était engagée comme airberlin ou Alitalia, par exemple
  • réduire considérablement son offre au sol et à bord
  • chercher à améliorer ses revenus ancillaires au sol et à bord
  • fermer des lignes non rentables
  • réévaluer son positionnement stratégique
  • supprimer des postes

Mais ces actions, bien que nécessaires, n’ont pas été suffisantes pour redonner à Etihad Airways un peu de souffle sur le plan financier.

Ainsi, en juin 2018, il apparaissait que la compagnie aérienne d’Abu Dhabi était la recherche de financements afin de notamment recevoir de nouveaux avions commandés. Il faut dire que l’Émirat a resserré les cordons de la bourse et qu’Etihad ne jouit plus d’une ligne de crédit inépuisable.

Mais il est difficile d’emprunter quand les affaires se portent mal et depuis, Etihad Airways a drastiquement du réduire ses commandes en cours auprès d’Airbus et de Boeing.

Crédit : NC – Internet

Ainsi, selon AirbusEtihad pourrait renoncer à 42 appareils au total soit l’intégralité de sa commande d’Airbus A350-900 et de deux Airbus A350-1000. En conséquence, celle-ci ne devrait recevoir que 20 avions au total. Pour mémoire, comme nous l’évoquions, notre confrère britannique, Aviation Analyst, s’était montré plus pessimiste dans ses prévisions estimant qu’Etihad a décidé de renoncer à 57 appareils au total pour ne conserver que 5 Airbus A350-1000.

 

Par ailleurs, la compagnie aérienne d’Abu Dhabi pourrait renoncer à 20 des Boeing 777X commandés. La commande passée avec l’avionneur américain étant de 26 avions, la compagnie aérienne ne recevrait que 6 exemplaires de ce nouvel appareil. Enfin, elle conserve dans les carnets de commandes de Boeing ses quelques Dreamliner en attente de livraison.

Hier, le site internet Skift et notre confrère One Mile At A Time révélaient qu’Etihad Airways demeure en recherche d’un prêt afin de financer les premiers nouveaux avions qu’elle doit recevoir.

Ce prêt s’élèverait à 600 millions de dollars USD avec une échéance désirée de 12 ou 24 mois.

Cette somme, si elle lui était prêtée par des banques, permettrait de régler les paiements initiaux des avions conservés en commande.

Conclusion.

Etihad Airways travaille dur pour trouver des fonds et sortir la tête de l’eau.

Si la compagnie aérienne a fait, par le passé, de très mauvais choix stratégiques, aujourd’hui elle met tout en oeuvre pour se repositionner efficacement.

Souhaitons donc à la compagnie aérienne de trouver les financements nécessaires lui permettant de se remettre en ordre de marche ! 😉

Tyler.

(HT : OMAAT / Boarding Area)

x
BoardingArea