Cathay Pacific traverse une véritable zone de turbulences. Confrontée, dans un premier temps, à une vague de manifestants opposés aux mesures du gouvernement central chinois, puis, dans un deuxième temps, à la fermeture totale du territoire national, la compagnie aérienne basée à Hong Kong a assisté à la désertification de ses lignes. Si l’État a récemment annoncé la reprise des vols en correspondance via le hub hongkongais, la zone administrative spéciale n’accueillera pas de touriste avant, au mieux, le mois de septembre 2020. Financièrement chahutée, Cathay Pacific sera prochainement soutenue par Hong Kong.

Cathay Pacific sera prochainement recapitalisée à hauteur de 4,5 milliards EUR.

Afin de permettre à Cathay Pacific de disposer de suffisamment de capitaux pour résister au ralentissement actuel de la demande et dans l’attente d’un retour à une situation stable lui permettant de procéder à sa nécessaire transformation, il a été annoncé aujourd’hui que la compagnie aérienne obtiendrait un financement pouvant aller jusqu’à 4,5 milliards EUR (soit 39 milliards HKD).

Ce financement sera obtenu en 3 phases successives :

  • dans un premier temps, Cathay Pacific émettra pour 19,5 milliards HKD en actions avec des bons de souscription détachables au gouvernement de Hong Kong après l’obtention de l’approbation des actionnaires
  • ensuite, Cathay Pacific lancera une émission de 11,7 milliards HKD en actions aux porteurs existants après avoir obtenu l’approbation des ces derniers
  • enfin, le gouvernement de Hong Kong accordera un crédit de 7,8 milliards HKD à Cathay Pacific : les fonds seront disponibles pour un retrait immédiat

Ainsi, le gouvernement de Hong Kong détiendra près de 6% du capital de Cathay Pacific. Par ailleurs, ce dernier ne prévoit de maintenir cette participation que pendant une période de 5 années. Il ne s’agit donc pas d’un investissement à long terme pour Cathay Pacific.

À noter que le gouvernement de Hong Kong n’envisage pas de soutenir financièrement d’autres acteurs du transport aérien. Hong Kong Airlines n’obtiendra donc aucun financement.

Crédit : The Travelers Club

Pour Cathay Pacific, cette aide temporaire accordée par le gouvernement de Hong Kong ne suffira pas à reprendre son fonctionnement comme avant. Néanmoins, la compagnie aérienne estime que son avenir demeure profitable.

« Nous sommes dans une situation très dynamique. Nous devons prendre les bonnes décisions pour nous adapter à la nouvelle réalité du transport aérien mondial et nous assurer de notre avenir à long terme. Cela nécessitera une réévaluation de tous les aspects de notre modèle économique à la lumière de l’évolution rapide de notre environnement macroéconomique et de la dynamique industrielle du secteur. Cela impliquera inévitablement une rationalisation de notre capacité future, prévue par rapport à nos plans d’avant la crise, en tenant désormais compte des perspectives du marché et de la structure des coûts actuels.

Des décisions difficiles devront être prises au quatrième trimestre de cette année pour permettre à Cathay Pacific de trouver la bonne taille et la bonne manière de concurrencer les autres opérateurs avec succès et prospérer dans ce nouvel environnement.

Mais une fois que nous aurons correctement redimensionné les compagnies aériennes du groupe pour nous adapter à notre nouvelle réalité, nos perspectives à long terme demeurent plus brillantes que jamais, avec une marque exceptionnelle vieille de 70 ans, une offre de services haut de gamme de renommée mondiale via Cathay Pacific et Cathay Dragon, ainsi qu’un transporteur low-cost nouvellement acquis via HK Express. Ces perspectives nous offre un avenir très excitant et une position inégalée dans la région de la Grande Baie, une région qui sera le moteur de la croissance de l’économie mondiale au cours des prochaines décennies. Nos défis à court terme sont importants, mais notre avenir à long terme reste prometteur. » – Patrick Healy, Président du groupe Cathay Pacific.

Conclusion.

Les prochains challenges de Cathay Pacific sont nombreux.

La compagnie aérienne reprend progressivement son programme de vol mais demeure soumise aux nombreuses restrictions gouvernementales encore en vigueur, y compris à Hong Kong. Ainsi, jusqu’au mois de septembre, les voyageurs du monde entier ne pourront, sans raison valable, venir profiter des beautés de la zone administrative spéciale.

Dans les mois à venir, Cathay Pacific devra s’adapter, se réinventer, afin de s’en sortir.

Nul doute cependant que cette si belle compagnie aérienne maintiendra sa réputation d’excellence.

Tyler.

x
BoardingArea