C’est une véritable bouffée d’air frais pour Cathay Pacific qui, compte tenu des restrictions liées à la pandémie de coronavirus, a été obligée d’adapter son programme de vol en conséquence. En effet, Hong Kong a notamment, depuis fin mars, interdit la présence de tout voyageur en correspondance sur son sol au point de limiter, à quelques destinations uniquement, le réseau de la compagnie aérienne locale. Mais Hong Kong sort maintenant de sa torpeur et accueillera de nouveau les voyageurs en correspondance dans quelques jours seulement. L’occasion de redémarrer progressivement !

Crédit : The Travelers Club

Reprise de certaines activités, les transits aéroportuaires autorisés.

Carrie Lam Cheng Yuet-ngor, à la tête de l’Exécutif de Hong Kong depuis 2017, a annoncé aujourd’hui la réouverture progressive de certains services publics, et a notamment révélé la reprise progressive des transits à l’aéroport international à partir du 1er juin 2020

En effet, depuis le 25 mars 2020, Hong Kong avait interdit les vol en correspondance sur son sol.

Cette situation avait contribué à plonger dans le rouge les activités de Cathay Pacific, la compagnie aérienne de la région administrative spéciale, réduisant ainsi la fréquentation de l’aéroport à moins de 1 000 voyageurs par jour au plus fort de la crise.

« La chef de l’Exécutif de Hong Kong, Carrie Lam Cheng Yuet-ngor, a déclaré mardi que les karaoké, les boîtes de nuit, les piscines et les salles de spectacle de Hong Kong, qui ont été fermés dans le cadre des mesures visant à limiter la propagation du coronavirus, pourront rouvrir après le 28 mai 2020.

S’adressant aux journalistes avant une réunion hebdomadaire de la direction, Lam a également déclaré que les transits aéroportuaires reprendront progressivement à partir du 1er juin 2020.

À partir du 29 mai 2020, les établissements de loisirs susmentionnés seront toutefois obligés de continuer à respecter les dispositions anti-pandémiques.

La décision d’assouplir les restrictions intervient alors que Hong Kong revient lentement à la normale après n’avoir enregistré aucun nouveau cas local pendant 11 jours consécutifs et que les écoles devraient reprendre par phases à partir de mercredi. » – China Daily Asia.

À l’instar de Singapore Airlines à Singapour (où les transits seront de nouveau autorisés à compter du 2 juin 2020), Cathay Pacific devrait pouvoir reprendre progressivement les dessertes habituelles de son réseau. Si la compagnie aérienne n’a pas commenté la décision du gouvernement local, elle devra toutefois se conformer aux mesures gouvernementales des pays de destination afin d’adapter son programme de vol.

L’aéroport international de Hong Kong n’a pas encore actualisé son site internet. D’autres informations devraient cependant être communiquées ultérieurement.

À noter par ailleurs que la région administrative spéciale n’a pas réouvert ses frontières aux voyageurs, à la différence de certains pays comme l’Espagne et la Grèce, et qu’une période de quarantaine de 14 jours est toujours en vigueur pour la sélection très restreinte de voyageurs autorisés à se poser sur le territoire national (ressortissants, …).

Conclusion.

Hong Kong s’ajoute à la petite liste de pays annonciateurs de bonnes nouvelles.

Le reprise des correspondances permettra à Cathay Pacific de reprendre une activité plus étoffée que ces derniers mois. Quoi qu’il soit, la modification de son programme de vol sera soumis aux décisions gouvernementales des pays de destination.

Tyler.

x
BoardingArea