Actualité Brève

British Airways entame (enfin) une importante phase de nettoyage de l’intérieur de ses avions !

Publié par Tyler Birth

Il y a quelques mois, en janvier 2018, nos confrères de Paddle Your Own Kanoo révélaient des problèmes d’entretien de la flotte de British Airways. En effet, les sièges de certains appareils étaient infestés de punaise de lit. Un passager s’était d’ailleurs plains de s’être fait mordre entre 120 et 150 fois sur un vol de 14 heures entre Londres et Cape Town, en Afrique du Sud. D’autres voyageurs, à l’instar d’une fillette de 7 ans et de sa mère, étaient restées couvertes de piqûres de punaises de lit après avoir voyagé avec British Airways.

Lorsque la situation a été révélée au grand jour, il se murmurait que ce problème de punaises de lit à bord n’était que la partie visible du désastre en matière d’entretien des avions de la flotte d’outre-Manche. En effet, certains navigants commerciaux reconnaissaient même volontiers qu’eux aussi se faisaient fréquemment piquer par ces nuisibles.

De mémoire de voyageur, la situation a empiré ces derniers mois.

Sur FlyerTalk, forum de référence dans l’industrie du transport aérien, les plaisanteries ont d’ailleurs fusé lorsque l’annonce a été faite par Qatar Airways d’une location d’appareils – des Dreamliner et des Airbus A330, comme nous l’évoquions la semaine passée – à British Airways (qui détient 20% des parts du groupe IAG auquel appartient British Airways).

« Si la location des avions est confirmée, il vaudrait mieux faire le tour des appareils avant et casser quelques sièges, coincer quelques miettes dans les recoins, oublier quelques chaussettes utilisées et jeter des litres de café dans les toilettes pour les colorer. Au moins, on se sentira comme à la maison ! » – FlyerTalk

Triste réputation.

Il faut dire qu’à la différence de British Airways, l’entretien des cabines chez Qatar Airways est considéré avec beaucoup de sérieux. Et à juste titre. En effet, il ne faut pas aller chercher très loin qu’un bon entretien permet d’accroître la durée de vie d’un siège.

Crédit : Qatar Airways

Alors British Airways a réagi. Devant le Times, le porte-parole de la compagnie aérienne a assuré que les avions seraient mieux entretenus, une équipe émanant de la compagnie elle-même devant épauler les agents d’entretien à Heathrow. Mais ce n’est pas tout, la compagnie aérienne d’outre-Manche mettrait tout en oeuvre pour assurer un nettoyage en profondeur de ses appareils jusque dans les moindres recoins.

On demande à voir.

Les premiers appareils à bénéficier de cette deuxième jeunesse seront les Dreamliner. Derniers rentrés chez British Airways, la compagnie aérienne profite de leur immobilisation en raison d’un problème d’usure accélérée sur les moteurs Rolls-Royce dont ils sont équipés. De plus, les Boeing 747 (dont certains, très vieillissants) seront rafraichis (loin de tout fantasme, il s’agit juste d’y changer les rideaux) et nettoyés. Enfin, ce sont les Boeing 777 qui, lors de l’installation de la nouvelle cabine Economy densifiée, se verront dépoussiérés.

Conclusion.

Les clients mécontents semblent avoir été entendus par British Airways.

Il faut dire que les exemples ne manquent pas et la présence de punaises de lit à bord de certains appareils suffirait à en dégoûter plus d’un.

Quoi qu’il en soit, un bon entretien des cabines demeure un excellent investissement pour la compagnie qui préserve ainsi la durée de vie de ses sièges.

Et lorsqu’il s’agit de faire durer un siège, British Airways en connaît un sacré rayon ! 😉

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire

x