Emirates, à l’instar de sa consoeur émiratie Etihad Airways, a brutalement stoppé les dessertes de son réseau afin d’éviter la propagation du coronavirus sur le territoire national. Assurée du soutien financier étatique, la compagnie aérienne basée à Dubaï a cependant communiqué dès le début du mois d’avril 2020 sur les détails de la reprise progressive de ses opérations. Si la compagnie aérienne a, dans un premier temps, seulement permis à des passagers d’embarquer au départ des Émirats Arabes Unis, elle a, ensuite, offert aux voyageurs en provenance de 9 destinations de son réseau la possibilité d’emprunter ses lignes depuis le 21 mai 2020. À compter du 15 juin 2020, Emirates desservira 20 destinations supplémentaires !

29 destinations à compter du 15 juin 2020.

Sur la question du coronavirusEmirates s’est incontestablement laissée distancer par sa rivale Qatar Airwaysomniprésente depuis le début de la crise. Ainsi, la compagnie aérienne de Dubaïà la différence de sa voisine, a annoncé le mois dernier qu’elle reprenait la desserte de 9 destinations de son réseau au départ et à destination des Émirats Arabes Unis dès le 21 mai 2020.

Ont ainsi été retenues :

  • Chicago
  • Francfort
  • Londres Heathrow
  • Madrid
  • Melbourne
  • Milan
  • Paris
  • Sydney
  • Toronto

Copyright © 1996-2020 Karl L. Swartz. All rights reserved.

Aujourd’hui, Emirates a annoncé qu’elle allait desservir 20 destinations supplémentaires en 2 phases distinctes.

Ainsi, à compter du 8 juin 2020, la compagnie basée à Dubaï reprendra ses vols vers le Pakistan.

  • Islamabad
  • Karachi
  • Lahore

Par ailleurs, Emirates s’envolera dès le 15 juin 2020 vers davantage de destinations traditionnelles de son réseau :

  • Amsterdam
  • Bahreïn
  • Brisbane
  • Copenhague
  • Dublin
  • Hong Kong
  • Jakarta
  • Kuala Lumpur
  • Manchester
  • New York (JFK)
  • Perth
  • Seoul (Incheon)
  • Singapour
  • Taipei
  • Vienne
  • Zürich

Pour l’instant, les Émirats Arabes Unis n’ont pas autorisé les voyageurs à entrer sur le territoire national. En revanche, les correspondances ont été récemment permises, ce qui permet à Emirates de reprendre progressivement ses dessertes internationales.

 

 

Si les correspondances sont permises, ce sont les règlementations gouvernementales des pays de la destination finale qui prime. Les voyageurs devront donc s’assurer qu’ils seront autorisés à rentrer sur le territoire national de leur pays de destination.

Conclusion.

Emirates poursuit la reprise progressive de ses vols internationaux. Les Émirats Arabes Unis ont récemment autorisés les vols en correspondance via les aéroports nationaux. Ainsi, ce sont 29 destinations destinations internationales qui seront proposées aux clients dès le 15 juin 2020.

À noter cependant qu’Emirates poursuit uniquement l’exploitation de sa flotte de Boeing 777 pour ces vols spécifiques. Les Airbus A380 demeurent, pour l’heure, cloués au sol.

Tyler.

x
BoardingArea