Emirates, à l’instar de sa consoeur émiratie Etihad Airways, a brutalement stoppé les dessertes de son réseau afin d’éviter la propagation du coronavirus sur le territoire national. Assurée du soutien financier étatique, la compagnie aérienne basée à Dubaï a cependant communiqué dès le début du mois d’avril 2020 sur les détails de la reprise progressive de ses opérations. Si la compagnie aérienne a, jusqu’à présent, seulement permis à des passagers d’embarquer au départ des Émirats Arabes Unis, elle offrira aux voyageurs en provenance de 9 destinations de son réseau la possibilité d’emprunter ses lignes à compter du 21 mai 2020.

Une reprise anticipée.

Sur la question du coronavirus, Emirates s’est incontestablement laissée distancer par sa rivale Qatar Airways, omniprésente depuis le début de la crise. Ainsi, la compagnie aérienne de Dubaï, à la différence de sa voisine, vient d’annoncer qu’elle reprendrait la desserte de 9 destinations de son réseau au départ et à destination des Émirats Arabes Unis, à compter du 21 mai 2020.

Ont ainsi été retenues :

  • Chicago
  • Francfort
  • Londres Heathrow
  • Madrid
  • Melbourne
  • Milan
  • Paris
  • Sydney
  • Toronto

Copyright © 1996-2020 Karl L. Swartz. All rights reserved.

Jusqu’à présent, et depuis le 6 avril 2020, Emirates ne permettait qu’à des voyageurs en provenance de Dubaï de se rendre vers l’une des 5 destinations européennes retenues :

  • Londres Heathrow
  • Bruxelles
  • Francfort
  • Paris
  • Zurich

Les appareils rentraient à vide vers les Émirats Arabes Unis puisqu’aucun passager n’était accepté au départ de ces destinations. Ainsi, le puissant hub de Dubaï ne permettait aucune correspondance vers le reste du monde, le réseau d’Emirates étant limité qu’aux seules villes européennes proposées.

Copyright © 1996-2020 Karl L. Swartz. All rights reserved.

Désormais, et d’ici à la semaine prochaine, l’aéroport de Dubaï reprendra du service puisque l’Europe pourra de nouveau être reliée à l’Australie et l’Australie à l’Amérique du nord. À noter cependant, les passagers ne seront autorisés à embarquer qu’à la condition de satisfaire les exigences en matière d’immigration de la destination finale.

La compagnie aérienne poursuit l’exploitation de son réseau à l’aide de Boeing 777 configurés bi-classes et maintien au sol ses Airbus A380 jusqu’à nouvel ordre.

Crédit : The National

Emirates a d’ores et déjà prévenu qu’elle renforcerait, dans la mesure du possible, sous réserve d’acceptation des gouvernements nationaux, son offre à compter du 1er juillet 2020.

« Nous sommes ravis de reprendre nos vols réguliers vers ces destinations, offrant aux clients davantage d’options pour voyager depuis les Émirats arabes unis vers ces villes, ainsi qu’entre le Royaume-Uni et l’Australie. Nous travaillons en étroite collaboration avec les autorités locales afin de planifier la reprise des opérations vers d’autres destinations. Nous avons mis en place des mesures supplémentaires à l’aéroport de Dubaï en coordination avec les autorités sanitaires compétentes. La sécurité et le bien-être de nos employés, clients et communautés, restent notre priorité absolue. » – Adel Al Redha, Directeur des activités d’Emirates.

Pour mémoire, la compagnie aérienne de Dubaï, en collaboration avec les équipes de l’aéroport international et des services sanitaires nationaux, avait introduit mi-avril 2020 des tests de dépistage du coronavirus au sein même de la plateforme aéroportuaire.

Conclusion.

Depuis le début de la crise du coronavirus, Emirates a été très prudente.

La reprise des vols réguliers vers 9 destinations du réseau de la compagnie aérienne annonce une première reprise de l’activité. Jusqu’à présent, Emirates ne permettait qu’aux passagers au départ de Dubaï de s’envoler vers 5 destinations européennes. À compter du 21 mai 2020, ce sont l’Océanie, le Moyen-Orient, l’Europe et l’Amérique du nord qui seront reliés.

Prochaine étape : le 1er juillet 2020. La compagnie aérienne devrait annoncer de nouvelles destinations, sous réserve des accords gouvernementaux.

Quoi qu’il en soit, Emirates demeure loin derrière Qatar Airways qui a d’ores et déjà annoncé la reprise de 80 destinations avant la pointe été.

Tyler.

x
BoardingArea