Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Air Belgium s’est cherchée. En effet, la compagnie aérienne a débuté ses opérations vers Hong Kong avant de se raviser, a annoncé de nouvelles destinations en Chine, avant de se raviser, a opéré pour le compte d’autres compagnies, avant de se raviser. Désormais, la jeune compagnie aérienne basée à Charleroi modifie son modèle économique et s’apprête à desservir les Caraïbes.

Crédit : Air Belgium

Au revoir la Chine, bonjour les Caraïbes !

Air Belgium, qui a accumulé les problèmes avec ses perspectives chinoises, abandonne définitivement la desserte de Hong Kong et ses autres ambitions chinoises. Désormais, c’est vers les Caraïbes que la jeune compagnie aérienne s’oriente.

 

 

Ainsi, à compter du 7 décembre 2019, Air Belgium desservira Fort-de-France, en Martinique, et Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe depuis Brussels Charleroi.

Copyright © 1996-2019 Karl L. Swartz. All rights reserved.

Pour l’heure, nous ne savons pas s’il s’agira de deux vols séparés, ou tout simplement d’une boucle. La seule information disponible est la fréquence soit deux rotations hebdomadaires.

Les premiers billets seront mis en vente dès le 22 juillet 2019.

Le site internet de la compagnie aérienne s’est habillé aux couleurs de ses deux prochaines destinations.

Conclusion.

Nouvel essai pour Air Belgium qui s’apprête à relancer ses activités.

La compagnie mise davantage sur la desserte des Caraïbes que sur la Chine malgré un environnement concurrentiel très fort.

Avec seulement 2 rotations hebdomadaires, la compagnie aérienne a trop d’avions. En effet, 4 Airbus A340, c’est bien trop. Ainsi, il est fort probable qu’Air Belgium choisisse soit d’augmenter ses vols soit de poursuivre, en partie, le wet lease de ses appareils.

Tyler.

x
BoardingArea